Les différents moules de tête des poupées American Girl

Le mois dernier, je vous proposai de découvrir les caractéristique générales des poupées American Girl. Aujourd’hui, je vous propose de regarder plus attentivement leurs visages.

On dit souvent des poupées American Girl qu’elles ont toutes la même tête. Réalité ou idée reçue ? C’est ce que nous allons essayer de déterminer dans cet article.

Il faut bien reconnaître que les visages de toutes les poupées American Girl qui ont pu exister au fil des années présentent de fortes similitudes. Je pense notamment à leur bouche souriante ouverte sur deux dents. C’est l’une des caractéristiques qui rend ces poupées identifiables au premier coup d’œil.

Pourtant, si l’on y regarde de plus près, on découvre que depuis 1986, la marque a utilisé 9 moules différents. Certains, toujours en usage, ont donné naissances à de très nombreuses poupées différentes ; d’autres ont eu une vie au contraire très éphémère.

Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir ces moules en images, dans l’ordre de leur première utilisation. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.

NB : le nom attribué à chaque moule n’est pas un nom officiel mais est unanimement employé par les collectionneurs.

Le moule « classique »

Il s’agit du tout premier moule utilisé, dès 1986, pour créer les poupées Samantha, Molly et Kirsten ainsi que toutes les poupées qui ont suivi jusqu’en 1993, date d’apparition du deuxième moule « American Girl ».

Créé par la marque allemande Götz, il est toujours beaucoup utilisé à l’heure actuelle.

Il se caractérise par un visage rond et de grands yeux ronds au pli externe marqué. Le nez retroussé et les lèvres sont, quant à eux, plutôt fins.

Quelques poupées au moule de tête « classique » ©American Girl

Poupées au moule de tête classique (classic face mold) : Felicity, Kirsten, Samantha, Kit, Ruthie, Molly, Emily, Caroline, Maryellen, Lindsey, Kayley, Nicki, Mia, Lanie, Gwen, Saige, Isabelle, Tenney et les poupées « Truly Me » 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 27, 29, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 41, 42, 43, 44, 48, 49, 51, 52, 55, 56, 57, 59, 60, 61, 63, 65, 69, 70, 71, et 78.

Le moule « Addy »

Ce moule a été utilisé à partir de 1993 pour créer la poupée Addy Walker. Elle a naturellement laissé son nom à ce moule, bien qu’il soit également utilisé pour plusieurs autre poupées. Si le moule classique a été dessiné pour ressembler à une fillette de « type caucasien », en créant Addy, les dessinateurs ont voulu lui donner des traits hérités de ses racines africaines.

Ce moule se caractérise donc par des joues plus rondes, un nez et des lèvres plus larges que le moule classique. Les yeux, quant à eux, sont identiques. Il n’est utilisé que sur des poupées au teint plus ou moins foncé.

Quelques poupées au moule de tête « Addy » ©American Girl

Poupées au moule de tête d’Addy (Addy face mold) : Addy, et les poupées « Truly Me » 1, 11, 18, 26, 31, 45, 50, et 58.

Le moule « asiatique »

Ce moule a été utilisé de 1995 à 2011. Il n’a servi que pour la poupée « Truly Me » 4, censée représenter une fillette aux racines asiatiques.

Il se caractérise donc principalement par des yeux en amande bridés et un nez un peu plus large que celui du moule classique. Les premières poupées avaient un teint doré ; les suivantes avaient le même teint clair que les poupées de « type caucasien ».

Le moule de tête « asiatique « ©American Girl

Poupée au moule de tête asiatique (asian face mold) : la poupée « Truly Me » 4.

Le moule « Josefina »

Ce moule est utilisé depuis 1997, d’abord pour la poupée Josefina Montoya dont il tire son nom et par la suite pour diverses poupées.

Il se caractérise par un nez plus long, moins retroussé et un peu plus large que celui du moule classique, des lèvres plus charnues au philtrum marqué, des yeux légèrement ovales au pli externe absent mais à la paupière supérieure marquée, et un menton assez fort.

Poupées au moule de tête de Josefina (Josefina face mold) : Josefina, Nellie, Elizabeth, Julie, Rebecca, Marisol, Chrissa, McKenna, Grace, Lea, Luciana, Blaire et les poupées « Truly Me » 28, 53, 66, 68 et 80.

Le moule « Kaya »

Ce moule a été créé en 2002, tout spécialement pour la poupée Kaya’aton’my. Il n’a été réutilisé qu’une seule fois : pour créer le personnage contemporain Logan Everett.

Il présente la particularité d’avoir la bouche souriante mais fermée, car il est tabou chez les membres des Nez-Perçés de montrer ses dents. C’est en effet une démonstration d’agressivité. Ses autres caractéristiques sont un menton marqué présentant une fossette, des yeux de forme ovale et un nez un peu plus large que celui du moule classique.

Les poupées au moule de tête « Kaya » ©American Girl

Poupées au moule de tête de Kaya (Kaya face mold) : Kaya, Logan.

Le moule « Jess »

Ce moule est utilisé depuis 2006. Il a été créé pour la poupée « Fille de l’année » Jess McConnell et a été depuis  cette date réutilisé pour d’autres poupées, qu’il s’agisse de « Filles de l’année », de « personnages historiques » ou de poupées « Vraiment moi ».

Il se caractérise par des yeux en amande très étirés, un nez moins prononcé que sur le moule classique, des lèvres un peu plus épaisses et surtout un visage plus court et plus rond, aux reliefs peu marqués.

Quelques poupées au moule de tête « Jess »(variante au centre) ©American Girl

Il existe une variante de ce moule, utilisée pour certaines poupées indiquées par une * dans la liste suivante. Cette variante se caractérise par des yeux un peu moins allongés, au pli externe plus marqué.

Poupées au moule de tête de Jess (Jess face mold) : Jess, Ivy*, Kanani, Z et les poupées « Truly Me » 30, 40, 54*, 64*, 72 et 79.

Le moule « Sonali »

Ce moule est utilisé depuis 2009. Il a été utilisé pour la première fois pour la poupée Sonali Matthews, mais en réalité il a été créé quelques années avant pour un prototype de la poupée Mia St. Clair, différent de la version finalement commercialisée.

Ce moule, peu utilisé, se caractérise des yeux ronds et des joues rebondies ainsi qu’une bouche un peu plus grande et un nez un peu plus large que sur le moule classique. La forme générale du visage rappelle, quant à elle, le moule de Josefina. Enfin, les oreilles de ce moule sont très peu détaillées.

Quelques poupées au moule de tête « Sonali » ©American Girl

Poupées au moule de tête de Sonali (Sonali face mold) : Sonali, Cécile, Melody, Gabriela, et les poupées « Truly Me » 46, 47, 62 et 73.

Le moule « Marie-Grace »

Ce moule a été utilisé de 2011 à 2014 uniquement. Créé pour la poupée Marie-Grace Gardner, il n’a jamais été réutilisé.

Il se caractérise par un contour du visage tout en rondeur beaucoup moins marqué que celui du moule classique : les joues sont moins rebondies et les angles du visage sont adoucis, sauf le menton qui est très légèrement saillant.  Les yeux, ronds, sont un peu plus étroit que ceux du moule classique et la forme de la bouche est très semblable à celle du moule de Josefina, quoiqu’avec des lèvres un peu plus fines.

Le moule de tête « Marie-Grace » ©American Girl

Poupée au moule de tête de Marie-Grace (Marie-Grace face mold) : Marie-Grace.

Le moule « Nanea »

Ce moule a été créé en 2017 pour la poupée Nanea Mitchell. Il n’a pas encore été réutilisé.

Il se caractérise par un visage en forme de cœur, un petit menton, de grands yeux aux coins bien marqués, un nez assez large et des lèvres plutôt fines (en particulier la lèvre supérieure).

Le moule de tête « Nanea » ©American Girl

Poupée au moule de tête de Nanea (Nanea face mold) : Nanea.

Variantes

Enfin, en 2018, les moules « classique », »Jess », « Sonali », et « Addy » ont été adaptés pour créer les visages des garçons de la gamme « Truly Me ».

Les principales modifications apportées sont la fermeture de la bouche et un épaississement général des traits censé donner une forme plus masculine au visage.

Les variantes masculines des différents moules de tête ©American Girl

Poupées concernées : « Truly Me » 74, 75, 76, 77.

En guise de conclusion…

Malgré l’existence de ces huit moules différents, les visages sont vraiment très semblables et dans certains cas, il faut un œil exercé pour les distinguer et immédiatement identifier le moule utilisé. D’autant plus que le marquage des nuques ne permet pas de distinguer les moules, comme cela peut être le cas chez Clodrey ou Corolle.

Il ne faut pas non plus oublier qu’une poupée et son identité ne se résument pas à un moule de tête : couleur des yeux, du teint et des cheveux, coiffure, tenues… permettent de distinguer les poupées et de créer de nouveaux personnages totalement inédits.

Pour l’anecdote, je n’ai réalisé que très récemment que deux de mes poupées Corolle favorites (Bénédicte et Ariane), adoptées dans mon enfance et rousses toutes les deux, avaient exactement le même moule de tête !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Caractéristiques des poupées « American Girl »

Aujourd’hui, je vous propose de passer en revue les caractéristiques communes à toutes les poupées American Girl. Ce petit guide devrait vous permettre de mieux connaitre ces poupées, de les reconnaître plus facilement sur les sites de vente mais aussi de confectionner tenues, mobilier et accessoires à la bonne taille.

Caractéristiques physiques

Les poupées American Girl ont la tête et les membres en vinyle plus ou moins souple, tandis que leur corps est en jersey blanc ou chair, selon l’époque.

Les membres sont montés sur un système de rotules tendues par des élastiques qui permettent à la poupée de tenir debout seule et d’adopter tout un tas de positions, malgré son corps souple. Il s’agit d’un brevet déposé par la marque allemande Götz qui a d’ailleurs fabriqué les premières poupées American Girl.

Les poupées American Girl possèdent 5 point d’articultion : aux hanches, aux épaules et au cou.

Les cheveux sont constitués d’une perruque collée en fibres synthétiques.

Cette perruque permet de donner un mouvement plus naturel que des cheveux impantés, mais nécessite des soins particuliers. De façon générale, il est recommandé de laver et brosser les cheveux de sa poupée le moins souvent possible pour ne pas les abîmer.

Les yeux sont dormeurs quelle que soit leur couleur.

Leur mécanisme d’ouverture et de fermeture comporte des éléments métalliques susceptibles de rouiller s’ils entrent en contact avec de l’eau. Les yeux de la poupée s’ouvriront et se fermeront alors avec difficulté.

En outre, une exposition prolongée à l’eau ou à la chaleur peut provoquer une décoloration irréversible de l’iris.

Enfin, la bouche est entrouverte sur 2 petites dents chez toutes les poupées American Girl, sauf Kaya (et plus récemment les poupées « garçons ») qui ont la bouche fermée.

Mensurations

J’ai listé ici les principales dimensions qui vous seront utiles pour confectionner divers tenues ou objets.

Cependant, la fabrication des poupées American Girl étant partiellement artisanale (en particulier le rembourrage du corps), de très légères variations dans les dimensions du buste peuvent exister d’une poupée à l’autre.

De plus, les plus anciens modèles étaient nettement moins sveltes que les modèles actuels.

Les principales mesures d'une poupée "American Girl"
Les principales mesures d’une poupée « American Girl »

A (hauteur totale) ~45cm
B (hauteur épaule-sol) ~34,5cm
C (hauteur épaule-taille) ~10,8cm
D (longueur de jambe ext) ~23,5cm
E (longueur de jambe int) ~16,5cm
F (hauteur taille-entrejambe) ~9,2cm (face) / 11,4cm (dos)
G (longueur épaule-coude) ~9cm
H (longueur épaule-poignet) ~14cm

1 (diamètre du cou) ~4,5cm
2 (largeur d’épaules) ~11,5cm
3 (largeur milieu aisselles) ~11,7cm
4 (tour de poitrine) ~28cm
5 (tour de taille) ~26,5cm
6 (tour de hanches) ~30,5cm
7 (tour de cuisse) ~14,5cm
8 (tour de mollet) ~13,3cm
9 (tour de cheville) ~10,5cm
10 (tour de bras) ~10cm
11 (tour d’avant-bras) ~10,5cm
12 (tour de poignet) ~8,5cm
13 (tour de main max) ~10,8cm
14 (tour de tête) ~32cm

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les poupées de Tsukimi Ayano

Tsukimi Ayano, créatrice des poupées de Nagoro. Photo : Elaine Kurtenbach / AP / SIPA

Je vais vous conter aujourd’hui l’histoire insolite d’un village du Japon, situé dans les montagnes à plus de 500 km de Tokyo. Il s’appelle Nagoro.

Il est habité par des poupées qui y sont 10 fois plus nombreuses que les quelques habitants isolés.

Depuis 16 ans, pour éviter que Nagoro ne devienne un village fantôme, Tsukimi Ayano, l’une des dernières habitantes, crée des poupées de taille humaine qui remplacent les villageois partis.

Lire la suite « Les poupées de Tsukimi Ayano »

Charlotte aux Fraises est de retour !

Charlotte aux Fraises, Meringue Citron et Confiture d’Airelles

Si vous avez grandi dans les années 1980, vous n’avez pas pu passer à côté de ces petites poupées aux cheveux colorés et délicatement parfumées mais connaissez-vous la véritable histoire des poupées Charlotte aux Fraises ?

En 1977, Muriel Fahrion, illustratrice de cartes postales pour la société American Greetings, imagine une drôle de petite fille aux cheveux roux, reconnaissable à sa charlotte ornée de fraises et à ses collants rayés vert et blanc. Elle prénomme alors son personnage Strawberry Shortcake et lui donne pour compagnon un petit chat : Custard.

Lire la suite « Charlotte aux Fraises est de retour ! »

Couture Chic pour mes Chéries – Françoise Collomb

L’ouvrage :

Cet ouvrage de Françoise Collomb permet de réaliser 12 tenues complètes pour habiller les célèbres Chéries de Corolle (ou tout autre poupée mannequin aux mensurations semblables).

Les différents modèles sont majoritairement réalisés dans des tissus unis afin de marier facilement les vêtements entre eux mais aussi pour pouvoir les personnaliser à l’aide de rubans, boutons…

Chaque vêtement a été pensé pour être facilement enfilé sur la poupée par les petites mains des plus jeunes.

Ce que nous en avons pensé :

Nous avons tranquillement pu découvrir cet ouvrage publié aux Editions de Saxe dans le cadre d’un partenariat avec l’éditeur et nous avons pris beaucoup de plaisir à le feuilleter.

Lire la suite « Couture Chic pour mes Chéries – Françoise Collomb »

American Girl – évolution des tenues de présentation

Aujourd’hui je vous propose de découvrir en images l’évolution des tenues de présentation des poupées modernes de la gamme actuellement nommée Truly Me (« Vraiment moi » en français).

Depuis 1995, cinq collections et onze tenues différentes se sont succédé, correspondant à l’évolution de la mode enfantine au cours de cette période.

Lire la suite « American Girl – évolution des tenues de présentation »

Florrie, des poupées australiennes

Quelques poupées de la marque ©Florrie

J’ai découvert il y a déjà quelques mois, grâce à une vidéo de la youtubeuse AGoverseasfan, une nouvelle marque de poupées 18″ qui ressemblent par de très nombreux aspects aux poupées « American Girl ».

Elles m’ont immédiatement plu et j’espère que vous les aimerez aussi. Il s’agit de poupées australiennes de la marque Florrie.

Lire la suite « Florrie, des poupées australiennes »

Une nouvelle tenue de présentation pour la poupée Juliette

logo Juliette sergent major
Juliette, une poupée Sergent Major

Le mois dernier, je vous annonçais la réédition imminente de la poupée Juliette, victime de son succès au moment des fêtes.

Elle est donc de nouveau disponible depuis quelques jours sur le site Sergent Major et en boutiques. Lire la suite « Une nouvelle tenue de présentation pour la poupée Juliette »

Les poupées American Girl dans l’émission 100% Mag sur M6

Ce mois-ci, nous vous proposons de (re)découvrir un reportage télévisé consacré aux poupées American Girl.

Initialement diffusé sur M6 en 2012 dans l’émission 100% Mag, il date un peu mais reste très intéressant. On y découvre les poupées, leurs fans, les boutiques… Un professionnel du jouet nous explique même pourquoi ces poupées ne sont pas distribuées en France.

Lire la suite « Les poupées American Girl dans l’émission 100% Mag sur M6 »

Une poupée Clodrey coucou dans le magazine Tintin

Au début des années 60, Tintin « le journal des jeunes de 7 à 77 ans » plutôt destiné aux garçons proposait aux petites sœurs de ses lecteurs une poupée de 42 cm vendue dans deux habillages différents.

publicité poupée Clodrey Tintin
Réclame pour Line, la poupée au regard vivant dans le magazine Tintin

Lire la suite « Une poupée Clodrey coucou dans le magazine Tintin »