La véritable histoire de Kiki le vrai

Le 26 janvier 1974, Koïchi Sekiguchi créait à  Tokyo, Monchichi, un drôle de petit singe tellement sympathique qu’il a fait le tour de la planète.

En France, c’est la société Ajena qui, à partir de 1979 fabrique et distribue sous licence Sekiguchi cette adorable peluche.

Pour lui donner un nom français et le différencier ainsi de ses congénères d’autres pays, la société Ajena acquiert en 1978 la marque Kiki.

La marque Kiki avait été déposée à l’INPI le 29 octobre 1968 par Claude Ehrlich, également propriétaire de la marque Alfa Paris. Je ne sais pas encore quels jouets étaient vendus sous cette première marque Kiki.

Claude Ehrlich renouvelle la marque Kiki le 12 octobre 1978 auprès de l’INPI et la transmet à la société Ajena qui l’a exploitée pour ce mignon petit singe créé au Japon mais qui pendant quelques années fut fabriqué en France, dans les ateliers de Luché-Pringé dans la Sarthe.

Les tout premiers Kiki mesurent 19 cm (18 ou 20 pour certains catalogues), ont des taches de rousseur, les yeux bleus, le nez noir et ont dans la main droite une sucette ; ils sont vendus un peu moins de 30 F, soit environ 13 € au 27 mars 2019.

Ils ont les deux pieds gravés de 2 vols d’oiseau.

Deux pieds faciles à reconnaître

L’étiquette cousue à leur corps ne fait pas mention de sekiguchi. Elle est ainsi rédigée : au recto Kiki®made in France et au verso : normes française de sécurité garanties par Ajena.

L’étiquette des premiers Kiki, ne mentionnant pas Sekiguchi

Leurs visages sont peints à la main et de petites différences peuvent apparaître dans le tracé des yeux, des tâches de rousseur ou celui des pommettes comme le montrent les photos ci-dessous ; c’est un peu ce qui fait « la personnalité » de chaque Kiki.

Il semblerait que parmi les maquilleuses de nos petits amis figuraient des détenues de la maison d’arrêt de Rennes.

Trois Kiki du début des années 80

Au catalogue Euromarché de Noël 1980, le singe Kiki est présenté comme « un drôle d’ami tout petit – 19 cm – peluche, tête, pieds et mains en vinyle – Ajena ».

Des yeux peints à la main

Très vite une douzaine de tenues vendues séparément en boîtes carton sont proposées en magasin ainsi que du mobilier, une tente et un sac de couchage composant le petit monde de Kiki.

Des Kiki sportifs

Le catalogue 1980-81 d’Ajena propose en plus du Kiki classique de 19 cm : « un drôle d’ami tout petit« , un grand Kiki de 45 cm : « un drôle d’ami qui a grandi« . Ce grand Kiki porte un bandana rouge autour du cou et suce son pouce. Une garde robe a été spécialement conçue pour lui. Kiki est alors vendu en boîte carton avec fenêtre. Dans ce catalogue on trouve également des Kikikit, des petits bricolages, présentés comme nouveautés.

Voici une demoiselle Kiki de 45 cm, du début des années 80, de fabrication française tout droit sortie des ateliers sarthois d’Ajena :

Demoiselle Kiki du début des années 80 aux pieds lisses dans une robe vraisemblablement Raynal
L’étiquette d’un Kiki du début des années 1980.

A partir de 1981, la gamme se développe encore, les prix augmentent sensiblement et sont très variables d’une enseigne à l’autre. On peut désormais acheter Kiki en coffrets divers.

Dans le coffret Kiki star vendu de 125 à 140 F (soit de 48 à 54 € au 27 mars 2019) on trouve un Kiki, une tenue de star, des accessoires et le disque de la chanson de Kikis.

Cette année-là, Petit Kiki entre en scène, il mesure 14 cm, il est vendu 43,50 F (soit 17 € au 27 mars 2019) alors que son frère de 19 cm est vendu 54,50 F (soit 21 €) et celui de 45 cm 195 F (soit 75 €). A partir de 1982, le tout petit Kiki a aussi son petit monde.

La famille Kiki s’agrandit à nouveau au catalogue 1981-82 d’Ajena avec Kiki géant qui mesure 75 cm (80 cm pour d’autres catalogues).

Une tirelire et une lampe de chevet complètent la collection.

Kiki junior

Pour Noël 1981, Kiki junior, qui nous indique sur sa boîte en carton être un vrai Kiki, rejoint la famille ; il mesure 28 cm. Comme son frère, plus grand, il suce son pouce.

La marque Coqueval propose en 1983 des dînettes en plastique à l’effigie du désormais célèbre petit singe.

A Noël 1983, la famille s’agrandit. Kiki a retrouvé son papi et sa mamie avec quelques poils blancs comme il se doit. Vendus séparément 125 F pièce, soit 39 € à la fin mars 2019, Papi et Mamie étaient vendus habillés en boîtes carton à fenêtre.

En 1984 la gamme s’étoffe encore avec la série des cousins de Kiki, de drôles de petits animaux en peluche au visage en vinyle, des jeux de société de toutes sortes, des livres, des sweats et tee-shirts en taille enfant ; la garde-robe de nos petits amis est elle aussi plus complète.

Une grande variété de costumes

A partir de 1985, Kiki se fait plus discret ; on le rencontre moins souvent dans les catalogues de jouets.

En 1986  il arbore un nouveau slogan :  » le Kiki de tous les Kiki  » et nous présente ses  frères aux tons pastel ou vifs, les Colori. Nos petits amis ont encore les yeux bleus mais vraisemblablement plus pour très longtemps.

La famille bleu presque au complet
Kiki Colori

A partir de  la fin des années 80, Kiki est fabriqué en Chine. Les étiquettes cousues au corps des petits singes indiquent au recto Ajena made in China et au verso CE AJena F Luché Pringé – lavable 30 ° – Washable 30° ©1974 Sekiguchi – Kiki ®.

Kiki rose à yeux marrons de fabrication chinoise

Le 10 octobre 1988, Ajena renouvelle auprès de l’INPI la marque Kiki. Quelques mois plus tard, en janvier 1989, la société bretonne Nounours rachète la société Ajena. En 1998, la marque Kiki est renouvelée auprès de l’INPI.

Jusqu’à son rachat par le Groupe César en 2005, Nounours a continué de produire Kiki.

Trois Kiki aux yeux marrons de la fin des années 90

Au début des années 90 Kiki était encore vendu sous la marque Ajena, et un peu plus tard directement sous la marque Nounours même si sur l’étiquette cousue à son corps figurait toujours la marque Ajena. ,

L’étiquette d’un Kiki de 1998.

La collection se renouvelle avec des Kiki que l’on peut acheter tout habillés ou même déguisés en animaux en peluche. Pour Noël 1990, Kiki est vendu chez Jouets et compagnie 99 F, soit 23 €. Pour le Noël suivant au BHV, son prix a baissé, il ne coûte pus que 69,90 F, soit 14 € ; en 28 cm il est vendu 105 F (21 €) et 290 F (59 €) en taille 45 . Habillé, Kiki coûte 99 F (20 €).

Un très beau Kiki de 1998 fabriqué en Chine et issu des rayons du BHV

Un Kiki géant aux yeux marrons de 75 à 80 cm est commercialisé au milieu des années 2000.

Ce petit singe tellement attendrissant a été copié à de nombreuses reprises. En 1988, Kiki a même gagné devant la Cour de Cassation contre un imposteur qui cherchait à tromper le public.

Face à cette situation, Ajena a trouvé la parade à partir du milieu des années 80 en gravant le pied gauche de Kiki jusque là tout lisse du slogan « Kiki le vrai« , un peu comme jadis les peluches Alfa-Paris. Son pied droit est resté lisse.

Le pied gauche de Kiki en 1998

A partir du rachat de Nounours par César en 2005, notre petit singe a porté une étiquette indiquant au recto Kiki 1974 Sekiguchi Co. Ltd et au verso Nounours/Ajena fabriqué par Cesar SA 19, rue des Bretons 93 200 La Plaine St Denis France.

Depuis quelques années déjà, Kiki a disparu des vitrines des magasins de jouets pour rejoindre celles des collectionneurs.

Il a été remplacé par Monchhichi, mais comme dirait Titus le petit lion, ça c’est une autre histoire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur « La véritable histoire de Kiki le vrai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.