Alain – Gégé – 1974

Alain est un poupon Gégé de 1974 marqué Gégé CK5B dans la nuque et made in France BB5 dans le dos.

Le même visage que sa sœur Christiane

Alain est un poupon de 42 cm aux yeux dormeurs bleus et aux cheveux implantés courts et roux. Ses sourcils sont classiques ; ils sont dessinés d’un seul trait.

Il a le corps en polyethylène ; sa tête et ses membres sont en vinyle. Il est monté par emboîtement.

Alain, dans sa tenue d’origine

Alain est entièrement vêtu d’origine à l’exception de ses chaussons assortis à sa barboteuse qu’il a égarés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Maroussia – corolle – 2006

Maroussia, une poupée Corolle de 2006

Ce visage ne vous rappelle-t-il pas celui d’une (ou plusieurs) autre(s) poupée(s) ?

Vous avez bien-sûr deviné. C’est encore une autre de mes Corolle 94-17-V14G.

Elle s’appelle Maroussia et fait partie des « poupées classiques » de 2006.

Disponible seulement à partir de juin 2006, Maroussia partageait la page 48 du catalogue Corolle avec deux autres poupées: Katia (36 cm) et Oksana, une autre Corolle 94-17-V14G, blonde.

Maroussia, une poupée très fine

Comme toutes ses sœurs, Maroussia mesure 42 cm ; sa tête et ses membres sont en vinyle, son corps est en tissu imprimé Cor♥lle bourré.

Cette jolie poupée a de longs cheveux implantés bruns et des yeux dormeurs bleus.

Elle a perdu son costume hivernal composé d’une robe multicolore, d’un gilet blanc imitant la peau de mouton et d’une écharpe rose chinée. Maroussia portait aussi un collant blanc, des bottes de même couleur et ses cheveux étaient retenus par un bandeau assorti à son écharpe.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jean-Michel Anniversaire – Petitcollin – 2019

Jean-Michel anniversaire – édition limitée 2019 – n°29/50

Cette année, Jean-Michel, la « cinquième poupée de Modes & Travaux » fête ses 50 ans ! A cette occasion, le Centre Culturel et Touristique d’Etain et Petitcollin se sont associés pour créer une poupée « anniversaire » en édition limitée à 50 exemplaires.

Lire la suite « Jean-Michel Anniversaire – Petitcollin – 2019 »

Les différents moules de tête des poupées American Girl

Le mois dernier, je vous proposai de découvrir les caractéristique générales des poupées American Girl. Aujourd’hui, je vous propose de regarder plus attentivement leurs visages.

On dit souvent des poupées American Girl qu’elles ont toutes la même tête. Réalité ou idée reçue ? C’est ce que nous allons essayer de déterminer dans cet article.

Il faut bien reconnaître que les visages de toutes les poupées American Girl qui ont pu exister au fil des années présentent de fortes similitudes. Je pense notamment à leur bouche souriante ouverte sur deux dents. C’est l’une des caractéristiques qui rend ces poupées identifiables au premier coup d’œil.

Pourtant, si l’on y regarde de plus près, on découvre que depuis 1986, la marque a utilisé 9 moules différents. Certains, toujours en usage, ont donné naissances à de très nombreuses poupées différentes ; d’autres ont eu une vie au contraire très éphémère.

Aujourd’hui, je vous propose donc de découvrir ces moules en images, dans l’ordre de leur première utilisation. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir.

NB : le nom attribué à chaque moule n’est pas un nom officiel mais est unanimement employé par les collectionneurs.

Le moule « classique »

Il s’agit du tout premier moule utilisé, dès 1986, pour créer les poupées Samantha, Molly et Kirsten ainsi que toutes les poupées qui ont suivi jusqu’en 1993, date d’apparition du deuxième moule « American Girl ».

Créé par la marque allemande Götz, il est toujours beaucoup utilisé à l’heure actuelle.

Il se caractérise par un visage rond et de grands yeux ronds au pli externe marqué. Le nez retroussé et les lèvres sont, quant à eux, plutôt fins.

Quelques poupées au moule de tête « classique » ©American Girl

Poupées au moule de tête classique (classic face mold) : Felicity, Kirsten, Samantha, Kit, Ruthie, Molly, Emily, Caroline, Maryellen, Lindsey, Kayley, Nicki, Mia, Lanie, Gwen, Saige, Isabelle, Tenney et les poupées « Truly Me » 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 27, 29, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 41, 42, 43, 44, 48, 49, 51, 52, 55, 56, 57, 59, 60, 61, 63, 65, 69, 70, 71, et 78.

Le moule « Addy »

Ce moule a été utilisé à partir de 1993 pour créer la poupée Addy Walker. Elle a naturellement laissé son nom à ce moule, bien qu’il soit également utilisé pour plusieurs autre poupées. Si le moule classique a été dessiné pour ressembler à une fillette de « type caucasien », en créant Addy, les dessinateurs ont voulu lui donner des traits hérités de ses racines africaines.

Ce moule se caractérise donc par des joues plus rondes, un nez et des lèvres plus larges que le moule classique. Les yeux, quant à eux, sont identiques. Il n’est utilisé que sur des poupées au teint plus ou moins foncé.

Quelques poupées au moule de tête « Addy » ©American Girl

Poupées au moule de tête d’Addy (Addy face mold) : Addy, et les poupées « Truly Me » 1, 11, 18, 26, 31, 45, 50, et 58.

Le moule « asiatique »

Ce moule a été utilisé de 1995 à 2011. Il n’a servi que pour la poupée « Truly Me » 4, censée représenter une fillette aux racines asiatiques.

Il se caractérise donc principalement par des yeux en amande bridés et un nez un peu plus large que celui du moule classique. Les premières poupées avaient un teint doré ; les suivantes avaient le même teint clair que les poupées de « type caucasien ».

Le moule de tête « asiatique « ©American Girl

Poupée au moule de tête asiatique (asian face mold) : la poupée « Truly Me » 4.

Le moule « Josefina »

Ce moule est utilisé depuis 1997, d’abord pour la poupée Josefina Montoya dont il tire son nom et par la suite pour diverses poupées.

Il se caractérise par un nez plus long, moins retroussé et un peu plus large que celui du moule classique, des lèvres plus charnues au philtrum marqué, des yeux légèrement ovales au pli externe absent mais à la paupière supérieure marquée, et un menton assez fort.

Poupées au moule de tête de Josefina (Josefina face mold) : Josefina, Nellie, Elizabeth, Julie, Rebecca, Marisol, Chrissa, McKenna, Grace, Lea, Luciana, Blaire et les poupées « Truly Me » 28, 53, 66, 68 et 80.

Le moule « Kaya »

Ce moule a été créé en 2002, tout spécialement pour la poupée Kaya’aton’my. Il n’a été réutilisé qu’une seule fois : pour créer le personnage contemporain Logan Everett.

Il présente la particularité d’avoir la bouche souriante mais fermée, car il est tabou chez les membres des Nez-Perçés de montrer ses dents. C’est en effet une démonstration d’agressivité. Ses autres caractéristiques sont un menton marqué présentant une fossette, des yeux de forme ovale et un nez un peu plus large que celui du moule classique.

Les poupées au moule de tête « Kaya » ©American Girl

Poupées au moule de tête de Kaya (Kaya face mold) : Kaya, Logan.

Le moule « Jess »

Ce moule est utilisé depuis 2006. Il a été créé pour la poupée « Fille de l’année » Jess McConnell et a été depuis  cette date réutilisé pour d’autres poupées, qu’il s’agisse de « Filles de l’année », de « personnages historiques » ou de poupées « Vraiment moi ».

Il se caractérise par des yeux en amande très étirés, un nez moins prononcé que sur le moule classique, des lèvres un peu plus épaisses et surtout un visage plus court et plus rond, aux reliefs peu marqués.

Quelques poupées au moule de tête « Jess »(variante au centre) ©American Girl

Il existe une variante de ce moule, utilisée pour certaines poupées indiquées par une * dans la liste suivante. Cette variante se caractérise par des yeux un peu moins allongés, au pli externe plus marqué.

Poupées au moule de tête de Jess (Jess face mold) : Jess, Ivy*, Kanani, Z et les poupées « Truly Me » 30, 40, 54*, 64*, 72 et 79.

Le moule « Sonali »

Ce moule est utilisé depuis 2009. Il a été utilisé pour la première fois pour la poupée Sonali Matthews, mais en réalité il a été créé quelques années avant pour un prototype de la poupée Mia St. Clair, différent de la version finalement commercialisée.

Ce moule, peu utilisé, se caractérise des yeux ronds et des joues rebondies ainsi qu’une bouche un peu plus grande et un nez un peu plus large que sur le moule classique. La forme générale du visage rappelle, quant à elle, le moule de Josefina. Enfin, les oreilles de ce moule sont très peu détaillées.

Quelques poupées au moule de tête « Sonali » ©American Girl

Poupées au moule de tête de Sonali (Sonali face mold) : Sonali, Cécile, Melody, Gabriela, et les poupées « Truly Me » 46, 47, 62 et 73.

Le moule « Marie-Grace »

Ce moule a été utilisé de 2011 à 2014 uniquement. Créé pour la poupée Marie-Grace Gardner, il n’a jamais été réutilisé.

Il se caractérise par un contour du visage tout en rondeur beaucoup moins marqué que celui du moule classique : les joues sont moins rebondies et les angles du visage sont adoucis, sauf le menton qui est très légèrement saillant.  Les yeux, ronds, sont un peu plus étroit que ceux du moule classique et la forme de la bouche est très semblable à celle du moule de Josefina, quoiqu’avec des lèvres un peu plus fines.

Le moule de tête « Marie-Grace » ©American Girl

Poupée au moule de tête de Marie-Grace (Marie-Grace face mold) : Marie-Grace.

Le moule « Nanea »

Ce moule a été créé en 2017 pour la poupée Nanea Mitchell. Il n’a pas encore été réutilisé.

Il se caractérise par un visage en forme de cœur, un petit menton, de grands yeux aux coins bien marqués, un nez assez large et des lèvres plutôt fines (en particulier la lèvre supérieure).

Le moule de tête « Nanea » ©American Girl

Poupée au moule de tête de Nanea (Nanea face mold) : Nanea.

Variantes

Enfin, en 2018, les moules « classique », »Jess », « Sonali », et « Addy » ont été adaptés pour créer les visages des garçons de la gamme « Truly Me ».

Les principales modifications apportées sont la fermeture de la bouche et un épaississement général des traits censé donner une forme plus masculine au visage.

Les variantes masculines des différents moules de tête ©American Girl

Poupées concernées : « Truly Me » 74, 75, 76, 77.

En guise de conclusion…

Malgré l’existence de ces huit moules différents, les visages sont vraiment très semblables et dans certains cas, il faut un œil exercé pour les distinguer et immédiatement identifier le moule utilisé. D’autant plus que le marquage des nuques ne permet pas de distinguer les moules, comme cela peut être le cas chez Clodrey ou Corolle.

Il ne faut pas non plus oublier qu’une poupée et son identité ne se résument pas à un moule de tête : couleur des yeux, du teint et des cheveux, coiffure, tenues… permettent de distinguer les poupées et de créer de nouveaux personnages totalement inédits.

Pour l’anecdote, je n’ai réalisé que très récemment que deux de mes poupées Corolle favorites (Bénédicte et Ariane), adoptées dans mon enfance et rousses toutes les deux, avaient exactement le même moule de tête !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Valérie – Magazine Lisette – 1967-68

Lisette était un magazine pour les fillettes édité par les éditions Montsouris de 1921 à 1973 avec une brève interruption pendant la seconde guerre mondiale.

Au cours de ces quelque cinquante années, le magazine a proposé plusieurs poupées et des patrons spécialement conçus pour la confection du trousseau de la demoiselle.

Dans les années 60, les poupées proposées étaient de marque Gégé.

Valérie du magazine Lisette – 1967-68

Ce soir, nous allons faire la connaissance de Valérie qui remplace Lisette (une autre poupée Gégé) à partir de 1967.

Valérie est une poupée de 40 cm dont la tête est en PVC et le reste du corps en polyéthylène. Ses bras sont élastiqués et sa tête et ses jambes sont emboîtées.

Elle est marquée CD7V dans la nuque et Gégé AL6 modèle déposé en cercle dans le dos.

Valérie, une poupée Gégé de 40 cm

Ses cheveux mi-longs sont implantés et ses yeux sont dormeurs ; ses sourcils classiques sont dessinés d’un seul arc-de-cercle.

Valérie rêve de la découverte au hasard d’un vide-grenier de l’un des « patrons modèles » commercialisé pour elle par les éditions Montsouris en 1968.

Avec ces patrons vendus prédécoupés en pochette, les petites couturières pouvaient fabriquer toute une garde-robe pour leur poupée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bébé suce-pouce – Corolle – 1984

Ce bébé suce-pouce avait bien triste allure quand nous l’avons recueilli le 24 mars dernier, sur notre premier vide-grenier de la saison.

Mon bébé suce-pouce dans le romarin

Nous avons pris le risque de l’adopter malgré sa cécité apparente ; un petit nettoyage sur place a permis de lui rendre immédiatement un peu de l’intensité de son regard.

Des soins plus poussés à la maison et un bon nettoyage ont rendu toute sa splendeur à ce poupon âgé de 35 ans.

Ce bébé suce-pouce figure au catalogue Corolle de 1984, 1985 et 1986 (cette année-là, Suce-Pouce est devenu son prénom).

Nous avons pu dater avec précision le nôtre grâce à ses yeux dormeurs noirs sans pupille ; les deux années suivantes, Bébé suce-pouce a les yeux clairs comme tous les autres bébés Corolle.

La tête et les membres de ce gros bébé de 48 cm qui a la particularité de pouvoir sucer son pouce sont en vinyle et son corps est en tissu blanc bourré. Ses cheveux sont moulés avec une mèche sur le front.

Il est marqué dans la nuque tout simplement Corolle.

Un regard exceptionnel

Bébé suce-pouce n’attend plus que sa grenouillère bleu ciel ou rose en liberty pour oublier définitivement les jours difficiles où il vivait dans des cartons au milieu des vieilleries.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Jackote – Gégé – 1970

Le 13 janvier 2018 de retour de chez Emmaüs, je vous présentais mes nouvelles poupées parmi lesquelles une petite poupée Gégé qui a retrouvé son identité il y a tout juste quelques semaines sur le forum « par amour des poupées ». 

Jackote, une petite poupée Gégé

Jackote est une poupée de 24 cm en vinyle pour la tête et les membres et polyethylène pour le corps.

Cette petite poupée était vendue au début des années 70 dans une valise qui contenait aussi sont frère Jacky, leurs trousseaux, rose pour elle et bleu pour lui, et quelques accessoires.

Jackote est marquée dans la nuque : Gégé CT9-SC et dans le dos CAF 8 ; son frère également. Seule la longueur des cheveux différencient les deux poupons.

Des yeux peints très expressifs.

Jackote a les yeux peints et de très longs cheveux implantés. Ses sourcils modernes sont dessinés de trois traits.

Cette poupée est entièrement montée par emboîtement ; la tête est montée à la japonaise et sur rotule.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paul et Emma – Corolle – De 2010 à 2012

Emma et Paul à la campagne

Vous avez déjà fait la connaissance de Paul dans sa tenue de la période précédente (de 2004 à 2008) et également d’Emma adoptée entièrement nue.

Je vous présente aujourd’hui ce couple de baigneurs sexués dans leur version de 2010 à 2012.

Paul en débardeur blanc brodé de bleu assorti à son slip

Pendant trois ans, en effet, Paul et Emma ont porté, lui un slip bleu vif et un débardeur blanc à encolure ronde, et elle, un débardeur court à fines bretelles rose assorti à sa culotte.

Emma très en beauté dans son mini débardeur

A part leurs tenues, Paul et Emma n’ont pas changé; Ils portent toujours le moule de tête marqué Corolle S-G2-J-14X2002.

Toutefois, vous aurez peut-être remarqué que le bleu des yeux de Paul est plus intense que celui des yeux de sa sœur. Il y a sans doute là un moyen de dater plus précisément ces deux poupées. Emma doit avoir un an ou deux de moins que son frère.

Et pourtant avant que je les adopte, ils appartenaient tous les deux à la même petite fille ; mais elle ne les avait peut-être pas reçus en même temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Didier – Gégé – 1967

Didier, le petite frère de Carina

Didier, c’est le petit frère de Carina né en 1967 et il ressemble beaucoup à sa grande sœur.

Ce baigneur Gégé de 27 cm aux yeux dormeurs bleus et aux sourcils classiques (dessinés d’un seul trait) est marqué dans la nuque : CD8W et dans le dos CB9 made in France;

Malheureusement, une petite coiffeuse à raccourci quelques uns de ses cheveux implantés d’un très joli blond vénitien.

Didier est un poupon en vinyle (sa tête et ses membres) et polyethylène (son corps) entièrement monté par emboîtement.

Didier, un baigneur Gégé des années 60

Didier était vêtu soit d’un body en jersey, soit d’un ensemble short-brassière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Caractéristiques des poupées « American Girl »

Aujourd’hui, je vous propose de passer en revue les caractéristiques communes à toutes les poupées American Girl. Ce petit guide devrait vous permettre de mieux connaitre ces poupées, de les reconnaître plus facilement sur les sites de vente mais aussi de confectionner tenues, mobilier et accessoires à la bonne taille.

Caractéristiques physiques

Les poupées American Girl ont la tête et les membres en vinyle plus ou moins souple, tandis que leur corps est en jersey blanc ou chair, selon l’époque.

Les membres sont montés sur un système de rotules tendues par des élastiques qui permettent à la poupée de tenir debout seule et d’adopter tout un tas de positions, malgré son corps souple. Il s’agit d’un brevet déposé par la marque allemande Götz qui a d’ailleurs fabriqué les premières poupées American Girl.

Les poupées American Girl possèdent 5 point d’articultion : aux hanches, aux épaules et au cou.

Les cheveux sont constitués d’une perruque collée en fibres synthétiques.

Cette perruque permet de donner un mouvement plus naturel que des cheveux impantés, mais nécessite des soins particuliers. De façon générale, il est recommandé de laver et brosser les cheveux de sa poupée le moins souvent possible pour ne pas les abîmer.

Les yeux sont dormeurs quelle que soit leur couleur.

Leur mécanisme d’ouverture et de fermeture comporte des éléments métalliques susceptibles de rouiller s’ils entrent en contact avec de l’eau. Les yeux de la poupée s’ouvriront et se fermeront alors avec difficulté.

En outre, une exposition prolongée à l’eau ou à la chaleur peut provoquer une décoloration irréversible de l’iris.

Enfin, la bouche est entrouverte sur 2 petites dents chez toutes les poupées American Girl, sauf Kaya (et plus récemment les poupées « garçons ») qui ont la bouche fermée.

Mensurations

J’ai listé ici les principales dimensions qui vous seront utiles pour confectionner divers tenues ou objets.

Cependant, la fabrication des poupées American Girl étant partiellement artisanale (en particulier le rembourrage du corps), de très légères variations dans les dimensions du buste peuvent exister d’une poupée à l’autre.

De plus, les plus anciens modèles étaient nettement moins sveltes que les modèles actuels.

Les principales mesures d'une poupée "American Girl"
Les principales mesures d’une poupée « American Girl »

A (hauteur totale) ~45cm
B (hauteur épaule-sol) ~34,5cm
C (hauteur épaule-taille) ~10,8cm
D (longueur de jambe ext) ~23,5cm
E (longueur de jambe int) ~16,5cm
F (hauteur taille-entrejambe) ~9,2cm (face) / 11,4cm (dos)
G (longueur épaule-coude) ~9cm
H (longueur épaule-poignet) ~14cm

1 (diamètre du cou) ~4,5cm
2 (largeur d’épaules) ~11,5cm
3 (largeur milieu aisselles) ~11,7cm
4 (tour de poitrine) ~28cm
5 (tour de taille) ~26,5cm
6 (tour de hanches) ~30,5cm
7 (tour de cuisse) ~14,5cm
8 (tour de mollet) ~13,3cm
9 (tour de cheville) ~10,5cm
10 (tour de bras) ~10cm
11 (tour d’avant-bras) ~10,5cm
12 (tour de poignet) ~8,5cm
13 (tour de main max) ~10,8cm
14 (tour de tête) ~32cm

Rendez-vous sur Hellocoton !