La véritable histoire de Kiki le vrai

Le 26 janvier 1974, Koïchi Sekiguchi créait à  Tokyo, Monchichi, un drôle de petit singe tellement sympathique qu’il a fait le tour de la planète.

En France, c’est la société Ajena qui, à partir de 1979 fabrique et distribue sous licence Sekiguchi cette adorable peluche.

Pour lui donner un nom français et le différencier ainsi de ses congénères d’autres pays, la société Ajena acquiert en 1978 la marque Kiki.

Lire la suite « La véritable histoire de Kiki le vrai »

Publicités

Pour identifier les ours et animaux FADAP

Installée à Divonne-les-Bains dans l’Ain, la Fabrique Artistique d’Animaux en Peluche, plus connue sous son acronyme FADAP, fut pendant plus de cinquante ans une prestigieuse marque d’ours et d’animaux en peluche appartenant à la société anonyme des Etablissements Lang.

Du début des années 20 à la fin des années 70, des peluches de toutes sortes sont sorties des ateliers divonnais pour le plus grand bonheur des jeunes enfants à qui elles étaient offertes. Aujourd’hui, elles font celui des collectionneurs qui se les arrachent à prix d’or.

Mais comment reconnaître ces sympathiques nounours ?

Lire la suite « Pour identifier les ours et animaux FADAP »

Un lapin et une souris – Nounours

Voici deux doudous de marque Nounours.

Le premier, un joli lapin en peluche acrylique orange est, en fait un hochet.

Un petit lapin orange de marque Nounours

Il est bourré de billes de polystyrène pour être tout léger et pouvait s’exprimer grâce à un mécanisme bruiteur placé dans sa tête.

Il porte une étiquette marquée Nounours.

Ce petit lapin bavard était notamment présenté au catalogue Prodij de 1975.

Une souris en salopette 

Sa copine, la souris blanche, est un peu plus jeune. Elle est du début des années 80.

On peut distinguer la différence d’époque entre ces deux petites peluches à leurs yeux. Les yeux du petit lapin en plastique imitant le verre ont une pupille tandis que ceux de la petite souris, en plastique aussi, sont tout noirs sans pupille.

La petite souris aussi porte une étiquette cousue à son corps indiquant au recto modèle déposé all new materials et au verso Nounours et le logo de la marque.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un chien en peluche – Pintel – Années 60

Un petit chien rose de marque Pintel – Photo collection particulière

Ce petit chien en peluche rose est de marque Pintel ; et on ne risque pas de l’oublier puisque le médaillon en plastique  fixé à son collier indique  » je m’appelle Pintel « .

Son médaillon – Photo collection particulière

La marque Pintel est bien connue des collectionneurs. Marcel Pintel fut le premier fabricant d’ours en peluche français. C’était en 1911.

Dans les années 60 d’autres animaux en peluche ont aussi porté la marque Pintel, comme mon petit chien rose.

L’entreprise Pintel rachetée en 1973 a cessé, dès cette date, de fabriquer des peluches.

Un petit chien articulé – Photo collection particulière

Mon petit chien est articulé. Une armature métallique lui permet de prendre diverses positions.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Oursonne – Alfa – Fin des années 50-Début des années 60

Voici une oursonne en peluche de marque Alfa-Paris.

Une oursonne à la bouche rieuse – photo collection particulière

Je vous ai dit quelques mots de cette marque très en vogue au milieu du 20ème siècle lorsque je vous ai présenté Madame Chatte.

La maison Alfa-Paris a été fondée à Paris en 1935, au 45 rue des Archives dans le 3ème arrondissement. Elle a par la suite déménagé 200 mètres plus loin au 48 et 54 rue des Francs Bourgeois. Elle était dirigée par Claude Ehrlich.

Dans les ateliers d’Alfa-Paris, toutes sortes d’animaux en peluche (ours, lapins, souris, moutons, ânes, vaches, poneys, chats, hérissons…) ont vu le jour.

J’ai fait connaissance de Madame Ourse, il y a quelques mois et elle a depuis rejoint Madame Chatte que je vous avais déjà présentée.

Une oursonne de marque Alfa-Paris – Photo collection particulière

Comme ses frères et sœurs, Madame ourse n’est pas articulée, elle est en peluche de laine beige ; elle est vêtue d’une robe et de chaussons en tissus à pois.

Les semelles blanches de ses pantoufles attestent de son identité. Voyez plutôt :

Sa marque de fabrique – photo collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un chien en peluche à la double nationalité

Ce sympathique chien en peluche qui a vu le jour au début des années 1980 a été fabriqué en Israël.

Un bien sympathique toutou – Photo collection particulière

Il est le fruit de la collaboration de la marque israélienne Toyland et de la marque française Nounours.

Toyland made in Israël – Photo collection particulière
Avec le logo de Nounours – Photo collection particulière

Toyland est une marque israélienne dont je connais à vrai dire peu de choses si ce n’est qu’au début des années 80 elle a diffusé Monchichi de Sekiguchi, cousin de celui qu’en France nous appelions alors Kiki.

Mon désormais fidèle compagnon a 4 000 km dans ses petites pattes. il m’attendait dans un dépôt Emmaüs quand je l’ai adopté.

Il mesure environ 25 cm et est en peluche synthétique bourrée de mousse de polyurethane.

Un chien qui a fait un très long voyage – Photo collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une souris en peluche – Blanchet – Années 50 – début des années 60

J’ai longtemps pensé que cette joie souris habillée de vichy aurait pu être de marque Alfa-Paris bien que non marquée sous le pied, mais la lecture récente de l’ouvrage de Samy Odin : « Boules de poils, le meilleur de la peluche française 1876-2006 » m’a permis de rectifier mon erreur.

Il s’agirait plutôt d’une souris Blanchet.

Une souris vêtue de vichy – Photo : collection particulière

Madame Souris mesure 38 cm ; son costume et la matière dont elle est fabriquée permettent de la dater des années 50 ou 60.

De magnifiques yeux bordés de cils – Photo : collection particulière

La famille Blanchet (Daniel, Odette et leur fils Michel) a débuté son activité de fabricants d’animaux en peluche en 1953, chez elle dans le Berry, à Argenton-sur-Creuse, très exactement. L’une de ses premières réalisations est Victor, l’ours emblématique de la marque.

Mais c’est aussi à leurs débuts que les Blanchet ont créé des animaux en peluche habillés.

Bien d’autres peluches suivront jusqu’en 2014, date de la fermeture définitive de l’entreprise.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un ours en peluche enchaîné – Nounours – A partir de 1969

Je vous présente un ours en peluche de couleur castor à l’air un peu boudeur. Autour du cou, il porte une chaîne qu’il semble avoir cassée pour s’enfuir et trouver une famille aimante.

un ours à chaîne – Photo : collection particulière

Ce magnifique ours en peluche articulé figure aux catalogue Maman-bébé de 1969,  de 1969-70 et au catalogue jouets services de 1972 en compagnie de ses frères, plus grands et plus petits ainsi que d’autres animaux.

Il y est présenté comme étant en très belle peluche homologuée crylor qualité lavable. Il existait dans les coloris blanc, castor et biche.

Jusqu’en 1968, la peluche des nounours était fabriquée en rayonne et très rarement en laine.

En 1969, le modèle de 35 cm était vendu 32,50 F (40 € de septembre 2018), celui de 45 cm : 47,50 F (58 € de septembre 2018) et celui de 65 cm : 75 F (91 € de septembre 2018).

Cet ours en peluche de 35 cm environ est de marque Nounours, la plus connue des marques françaises de peluches depuis le début des années 60.

Cette entreprise familiale fondée en 1962 à Châtillon-en-Vendelais en Ille-et-Vilaine par Jacky et Marie Dubois est devenue au fil des ans grâce à la qualité et à l’originalité de ses produits une très grosse société rachetée en 2005 par le  groupe César, une société de Saumur dans le Maine-et-Loire, à l’origine, spécialisée dans le déguisements et les masques de carnaval ; c’est la société César qui, en 1982, avait dépanné la jeune société Corolle, pour la fabrication des têtes et des membres de ses poupées.

En 1989, Nounours avait racheté Ajena et ainsi continué à diffuser Kiki.

Les ours en peluche de marque nounours des années 60-70 sont reconnaissables à leurs grands fronts, leurs petits museaux et leurs membres courts et ronds.

C’est le cas de celui que je vous présente.

Des membres courts et ronds – Photo : collection particulière

Mon sympathique nounours, récemment adopté, était équipé d’un système sonore, aujourd’hui cassé, qui lui permettait de pousser des cris.

Un grand front et un petit museau – Photo : collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ploum – Nathan

Ploum est un personnage de jeux éducatifs et de livres édités par la maison Nathan à destination des tout petits.

Il a été créé en 1974 par Lise Marin (1919-2015), une illustratrice et auteure pour la jeunesse qui a travaillé tout au long de sa carrière professionnelle pour les éditions Nathan.

C’est un petit ours jaune vêtu d’un tee-shirt et d’un pantalon. A peine esquissé, il ressemble à un dessin d’enfant, un peu comme les poupées CR de Catherine Refabert de la même époque.

Un peu plus tard il a été rejoint par une camarade de jeux, Ploumette.

Ploum, le copain des enfants des années 80 – Photo : collection particulière

Il a croisé mon chemin sur un vide-grenier cet été. Mon Ploum mesure 20 cm ; il porte une étiquette sur laquelle on peut lire Nathan – fabriqué en Chine.

Les livres et les jeux de Ploum particulièrement en vogue dans les années 80 ont été réédités en 2013 ;  ma petite peluche est certainement de cette période récente.

En chair et en os à côté de son portrait sur un livre – Photo : collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !