Jackote – Gégé – 1970

Le 13 janvier 2018 de retour de chez Emmaüs, je vous présentais mes nouvelles poupées parmi lesquelles une petite poupée Gégé qui a retrouvé son identité il y a tout juste quelques semaines sur le forum « par amour des poupées ». 

Jackote, une petite poupée Gégé

Jackote est une poupée de 24 cm en vinyle pour la tête et les membres et polyethylène pour le corps.

Cette petite poupée était vendue au début des années 70 dans une valise qui contenait aussi sont frère Jacky, leurs trousseaux, rose pour elle et bleu pour lui, et quelques accessoires.

Jackote est marquée dans la nuque : Gégé CT9-SC et dans le dos CAF 8 ; son frère également. Seule la longueur des cheveux différencient les deux poupons.

Des yeux peints très expressifs.

Jackote a les yeux peints et de très longs cheveux implantés. Ses sourcils modernes sont dessinés de trois traits.

Cette poupée est entièrement montée par emboîtement ; la tête est montée à la japonaise et sur rotule.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Paul et Emma – Corolle – De 2010 à 2012

Emma et Paul à la campagne

Vous avez déjà fait la connaissance de Paul dans sa tenue de la période précédente (de 2004 à 2008) et également d’Emma adoptée entièrement nue.

Je vous présente aujourd’hui ce couple de baigneurs sexués dans leur version de 2010 à 2012.

Paul en débardeur blanc brodé de bleu assorti à son slip

Pendant trois ans, en effet, Paul et Emma ont porté, lui un slip bleu vif et un débardeur blanc à encolure ronde, et elle, un débardeur court à fines bretelles rose assorti à sa culotte.

Emma très en beauté dans son mini débardeur

A part leurs tenues, Paul et Emma n’ont pas changé; Ils portent toujours le moule de tête marqué Corolle S-G2-J-14X2002.

Toutefois, vous aurez peut-être remarqué que le bleu des yeux de Paul est plus intense que celui des yeux de sa sœur. Il y a sans doute là un moyen de dater plus précisément ces deux poupées. Emma doit avoir un an ou deux de moins que son frère.

Et pourtant avant que je les adopte, ils appartenaient tous les deux à la même petite fille ; mais elle ne les avait peut-être pas reçus en même temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Didier – Gégé – 1967

Didier, le petite frère de Carina

Didier, c’est le petit frère de Carina né en 1967 et il ressemble beaucoup à sa grande sœur.

Ce baigneur Gégé de 27 cm aux yeux dormeurs bleus et aux sourcils classiques (dessinés d’un seul trait) est marqué dans la nuque : CD8W et dans le dos CB9 made in France;

Malheureusement, une petite coiffeuse à raccourci quelques uns de ses cheveux implantés d’un très joli blond vénitien.

Didier est un poupon en vinyle (sa tête et ses membres) et polyethylène (son corps) entièrement monté par emboîtement.

Didier, un baigneur Gégé des années 60

Didier était vêtu soit d’un body en jersey, soit d’un ensemble short-brassière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les poupées de Tsukimi Ayano

Tsukimi Ayano, créatrice des poupées de Nagoro. Photo : Elaine Kurtenbach / AP / SIPA

Je vais vous conter aujourd’hui l’histoire insolite d’un village du Japon, situé dans les montagnes à plus de 500 km de Tokyo. Il s’appelle Nagoro.

Il est habité par des poupées qui y sont 10 fois plus nombreuses que les quelques habitants isolés.

Depuis 16 ans, pour éviter que Nagoro ne devienne un village fantôme, Tsukimi Ayano, l’une des dernières habitantes, crée des poupées de taille humaine qui remplacent les villageois partis.

Lire la suite « Les poupées de Tsukimi Ayano »

Mes poupées Gégé en coffrets-armoire – 1969 à 1972

Trois soeurs Gégé

Je vous ai déjà présenté Dany, une jolie petite poupée Gégé blonde des années 70 vendue rangée dans son armoire.

Dès 1969, d’autres poupées Gégé ont été vendues avec leurs trousseaux dans des coffrets-armoires. Le forum Par amour des poupées les présente dans un article fort détaillé.

Lire la suite « Mes poupées Gégé en coffrets-armoire – 1969 à 1972 »

Ticky – Gégé – 1972

Ticky est une jolie poupée Gégé de 54 cm.

Ticky de Gégé

Cette poupée toute souple, sans-doute pour les tout petits, a la tête et les mains en vinyle. Son corps et ses jambes sont en tissu bourré. Ses jambes sont recouvertes de bas en laine dont la couleur assortie à l’imprimé de la jupe à bretelles pouvait varier.

Lire la suite « Ticky – Gégé – 1972 »

Coquelicot – Corolle – 1996

Je vous l’ai annoncée dans le billet sur la longue liste des poupées marquées dans la nuque Corolle 94-17 V 14 G, la voici :

Coquelicot, une brune aux yeux bleus

au catalogue Corolle de 1996, Coquelicot forme avec Océane et Blandine le trio des « expressives ».  Comme leurs aînées de 1995, Béatrice et Bénédicte, ce sont des poupées articulées qui peuvent prendre toutes sortes de positions.

Lire la suite « Coquelicot – Corolle – 1996 »

Vente aux enchères de poupées et de jouets anciens – Musée du jouet de Guérande – 22 juin 2019

Me Jack-Philippe Ruellan de la Maison des ventes aux enchères Vannes-Paris organise le samedi 22 juin prochain à partir de 14 h au musée de la poupée et du jouet ancien de Guérande une vente aux enchères de jouets anciens : poupées, animaux en peluche, jeux, visionneuses, lanternes magiques, jouets divers.

La vente aura lieu au musée de la poupée et du jouet ancien de Guérande.

Lire la suite « Vente aux enchères de poupées et de jouets anciens – Musée du jouet de Guérande – 22 juin 2019 »

Christina – Corolle – Poupée CR – 1995

Christina n’est pas une poupée Corolle à jouer comme j’ai l’habitude de vous en présenter mais une poupée Corolle de collection. Nous l’avons adoptée il y a tout juste quelques semaines et nous lui avons fait subir pendant les vacances toute une batterie de soins pour qu’elle puisse retrouver un peu de son allure d’antan.

Christina – Corolle CR – 1995

Christina est une poupée CR de 48 cm articulée. Elle est marquée dans la nuque : 95 E F 16 et sur une étiquette cousue à son corps : CR club corolle SA.

En 1995, deux autres poupées Corolle de collection portaient ce même moule de tête : Clémentine et Christelle.

Un sourire gracieux

S’agissant d’une poupée Corolle de collection, elle a été fabriquée en nombre limité ; elle est numérotée et signée de Catherine Refabert.

Christina porte une perruque en kanekalon imitant parfaitement les cheveux humains. Ses yeux de verre sont fixes et marrons.

De l’époque où elle était admirée dans les vitrines des boutiques chic, elle n’a gardé que son joli pull-over écru à col brodé et l’une de ses bottines.

Dans notre réserve à vêtements, nous avons trouvé pour elle une jupe plissée en coton blanc (la sienne était écrue et légèrement plus ample), des collants rouges et des chaussettes blanches identiques aux siens.

Elle a également égaré son chapeau et ses lunettes ; elle en aura bientôt de nouvelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !