Oursonne – Alfa – Début des années 60

Voici une oursonne en peluche de marque Alfa-Paris.

Une oursonne à la bouche rieuse

Je vous ai dit quelques mots de cette marque très en vogue au milieu du 20ème siècle lorsque je vous ai présenté Madame Chatte.

La maison Alfa-Paris a été fondée à Paris en 1935, au 45 rue des Archives dans le 3ème arrondissement. Elle a par la suite déménagé 200 mètres plus loin au 48 et 54 rue des Francs Bourgeois. Elle était dirigée par Claude Ehrlich.

Dans les ateliers d’Alfa-Paris, toutes sortes d’animaux en peluche (ours, lapins, souris, moutons, ânes, vaches, poneys, chats, hérissons…) ont vu le jour.

J’ai fait connaissance de Madame Ourse, il y a quelques mois en regardant le film culte « les tontons flingueurs » ; on la voit dans la chambre de Patricia. Elle a depuis rejoint sur nos étagères Madame Chatte que je vous avais déjà présentée.

Une oursonne de marque Alfa-Paris

Madame Ourse était notamment vendue par le magasin de jouets parisien Farandole. Elle figurait dans leur catalogue de 1964-65.

Comme ses frères et sœurs, Madame ourse n’est pas articulée, elle est en peluche de laine beige ; elle est vêtue d’une robe et de chaussons en tissus à pois.

Les semelles blanches de ses pantoufles attestent de son identité. Voyez plutôt :

Sa marque de fabrique

 

Une chatte en peluche – façon Alfa-Paris – Fin des années 50-Début des années 60

Cette jolie chatte est en peluche non synthétique et de ce fait appréciée des mites dont je l’ai débarrassée mais malheureusement les teignes avaient eu le temps de laisser quelques petites traces de leur passage.

Mme Chatte mesure 45 cm.

DSC_0093
Madame Chatte dans sa robe à pois – Photo : collection particulière

Très élégante, Madame Chatte a assorti ses chaussures à sa tenue.

DSC_0094
Un museau tout rose pour Madame Chatte – Photo : collection particulière.

Je trouve que cette jeune-fille a beaucoup d’allure et ressemble aux peluches Alfa-Paris, très bien décrites dans ce document.

Cette entreprise parisienne fondée en 1935 a fabriqué des animaux en peluche jusqu’au milieu des années 1970 ; la marque a été renouvelée pour la dernière fois à l’INPI, le 8 juillet 1975.

Comme les peluches Alfa-Paris, Mme chatte, en fourrure grise, est vêtue d’une robe en tissu à pois.  Ses vêtements et ses chaussures sont inamovibles parce que sa robe lui tient lieu de corps et que ses chaussures remplacent ses pieds. Comme elles également, elles tient bien debout.

Mais normalement, les membres de la famille Alfa-Paris doivent être marqués Alfa sous le pied, comme plus tard le seront les Kiki de Sekiguchi.

Ma petite protégée ne porte pas ce type de marquage.

J’ai fait la connaissance depuis de Madame Ourse, une véritable Alfa, et j’ai pu constater beaucoup de similitudes entre ces deux dames, mais aussi quelques différences qui m’ont éclairée. Madame Ourse est beaucoup mieux finie avec des bordures de robe en dentelles, de jolis petits boutons, etc… J’ai pensé qu’Alfa pouvait avoir eu deux types de circuits commerciaux, l’un haut de gamme et portant la marque et l’autre destiné à une clientèle plus modeste, sans marque apparente.

Rendez-vous sur Hellocoton !