Bébé Polyflex taille 2 – Clodrey – 1956-1963 ?

baigneur Clodrey Petit Prince

Un dépliant Clodrey attribué à 1959 nous explique « que les bébés POLYFLEX, comme de vrais bébés, dorment, boivent leurs biberons et mouillent leurs couches. En cas de maladie il est possible de leur faire des piqûres. La boîte est livrée avec tous les accessoires nécessaires. Ils supportent aisément les mauvais traitements des petits frères brise-fer. Ils existent dans toutes les tailles depuis le petit Pipo qui tient dans votre main, jusqu’au Dauphin, l’aîné« .

L’étude des catalogues de l’époque nous permet de déterminer plus précisément les différentes tailles proposées : 25 cm (Pipo), 32 cm, 40 cm, 45 cm et 55 cm (Dauphin). Lorsque ces bébés, quelle que soit leur taille, sont vêtus d’une robe de baptême, il s’appellent Petit Prince mais bien souvent les revendeurs leur attribuaient de nouveaux noms, ce qui complique la tâche du collectionneur !

Le modèle que nous vous présentons aujourd’hui mesure 45 cm. C’est le modèle le plus représenté dans les catalogues de jouets de l’époque. Nous ne connaissons pas son nom à la sortie des ateliers Clodrey ; nous lui attribuerons donc par commodité la taille 2.

Ce baigneur mesure 45 cm environ. Il est tout en polyflex. Ses jambes sont emboîtées ; sa tête (sur rotule) et ses bras sont élastiqués.

Il est marqué dans le dos :

POLYFLEX

MADE IN FRANCE

entourant le timbre de la marque.

Ses yeux sont dormeurs et ses cheveux moulés et peints. Le nôtre a les yeux noisette et peut être daté d’avant 1960 puisque ses yeux ne sont pas coucou.

Sa bouche est fendue pour recevoir un biberon. Pour permettre les piqûres, deux petits trous sont présents sur son omoplate droite et sur sa fesse droite. Un trou plus large à l’entrejambe lui permet de faire pipi.

baigneur Clodrey polyflex

Ces baigneurs étaient vendus nus ou habillés. Adopté nu, nous avons vêtu le notre d’un ensemble en dentelle.

Aux Galeries Lafayette en 1956, il s’appelle Jean-Marie. Vêtu « d’un corsage en plumetis et d’une barboteuse en tissu fantaisie », il est vendu 3 850 F, soit 84 €* au 30 septembre 2020. Détail intéressant pour le collectionneur, ce poupon porte des chaussures de marque Caprice, reconnaissables à leurs marques sous la semelle. Clodrey ne fabriquait donc pas encore ses propres chaussures.

On le trouve aussi à la Redoute pour Noël 1959 ; il y est vendu comme très beau baigneur mouilleur Redoute au prix de 3 990 F, soit 69 € au 30 septembre 2020*.

*prix actualisés en tenant compte de l’inflation mesurée par l’INSEE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.