Emilie – Petitcollin – 1986-…

poupée Modes et Travaux Emilie par Petitcollin

Nous vous présentons aujourd’hui Emilie, une poupée née dans les ateliers Petitcollin dans les années 1980 et encore commercialisée aujourd’hui.

Créée en exclusivité pour le magazine Modes & Travaux, elle y fait son apparition en novembre 1986 au prix de 218 F, soit 59€ de novembre 2020**.

Toujours présente en 2021, la jolie demoiselle a connu quelques changements au cours de sa longue carrière de mannequin ; nous allons essayer de vous conter son histoire…

Quelques généralités…

Emilie est une poupée articulée de 40 cm tout en vinyle souple parfumé à la vanille et entièrement montée par emboîtements. Alors que Françoise, Francette et Marie-Françoise partagent le même corps élancé, un nouveau moule plus potelé a été créé pour Emilie.

Ses cheveux sont implantés et ses yeux dormeurs.

Elle est marquée dans la nuque :

Modèle déposé M&T

En effet, la base marque de l’INPI nous apprend que la marque a été déposée par MODES & TRAVAUX – EDITIONS EDOUARD BOUCHERIT, société anonyme, 10, rue de la Pépinière , 75008 PARIS le 1er octobre 1986 sous le numéro 816638. Cette marque a expiré en 1996 sans être non renouvelée.

Au fil des années, Emilie s’est constitué un riche trousseau entre les pages du magazine Modes & Travaux, chaque tenue étant un témoin de l’évolution de la mode enfantine. Même si j’ai du mal à suivre le rythme de cette adorable fashionista, je prends plaisir à reconstituer sa garde-robe dont je vous ai déjà présenté quelques pièces sur ce blog.

De novembre 1986 à avril 1995…

Au cours de cette période, Emilie est (presque ?) toujours blonde aux yeux bleus. Ses cheveux sont longs, coiffés avec une frange. Deux nuances de blond se succèdent : d’abord un blond assez rêche, qualifié de « paille » par Samy Odin, de 1986 à 1988, puis un blond platine à la texture souple et brillante jusqu’en 1995.

Contrairement à ses aînés, Emilie est toujours proposée vêtue d’une tenue de présentation. On en dénombre trois :

  • une robe écossaise marine et vert à smocks et large col carré blanc,
  • une robe à smocks en tissu façon liberty bleu clair,
  • une robe écossaise marine et rouge à smocks et large col carré blanc

Emilie présente les tenues de la page poupée, parfois rejointe par Marie-Françoise ou Cécile. Dans son fascicule consacré aux poupées de Modes & Travaux publié en 1996, Samy Odin dénombre 131 patrons consacrés à Emilie au cours de cette période.

Le grand hiatus

Entre mai 1995 et mai 1996, la page poupée mensuelle disparaît du magazine mais on peut toujours acheter la poupée Emilie dans la boutique de la rue de la pépinière.

Elle est alors proposée avec des cheveux blond « miel » semblables à ceux de la Marie-Françoise blonde commercialisée à la même époque.

DEPUIS JUIN 1996

En juin 1996, Emilie fait son grand retour entre les pages du magazine Modes & Travaux, occasionnellement rejointe par ses aînés.

A partir de 1998, Petitcollin fait la part belle à la diversité et propose une Emilie noire et un eEmilie métisse. On rencontre aussi désormais des Emilie brunes ou rousses et leurs yeux sont bleus ou noisette.

Depuis 2003, la demoiselle troque même à l’occasion ses longs cheveux pour une coupe au carré avec ou sans frange.

En 2012, une nouvelle Emilie métisse (au teint plus foncé que son aînée) vient agrandir la famille.

Dernière nouveauté en date ; depuis 2020, Emilie est proposée avec de magnifiques yeux gris. On peut l’acheter nue, ou vêtue de tenues Petitcollin régulièrement renouvelées.

Si Emilie joue toujours les mannequins dans la revue, elle n’y est plus proposée à la vente. Elle s’achète désormais sur Amazon ou chez un revendeur spécialisé.

poupée Petitcollin Emilie pour Modes et Travaux

Notre Emilie blonde aux yeux bleus a été adoptée en 1999, rue de la Pépinière, dans une boutique qui portait encore le nom du journal.*

Elle porte sa tenue de présentation ainsi que sa petite culotte de type « Petit Bateau ». Elle a oublié de remettre ses chaussures et ses chaussettes pour la photo. Son maquillage prononcé est typique des poupées de cette période.

Notre Emilie métisse aux longs cheveux noirs et aux yeux noisette a, quant à elle, été adoptée sur ebay pour Noël 2020. Il s’agit du modèle métisse le plus tardif.

*Pour l’anecdote, je lisais à cette époque-là le magazine Framboise qui avait pour mascotte « Ma poupée chérie » de Petitcollin. Comme j’étais plutôt gâtée, nous sommes un jour allées à Paris pour en acheter une afin que je puisse lui confectionner les tenues et bricolages du magazine.

A la boutique de la rue de la pépinière, bien évidemment, point de Ma poupée Chérie mais une ribambelle d’Emilie que Maman trouvait tout aussi jolie et qui évoquait délicieusement pour elle le magazine Modes & Travaux. Sa collection comportait déjà un Jean-Michel, un Michel et deux Marie-Françoise ; elle était ravie de m’offrir une Emilie.

Malheureusement, les tenues de ma poupée Chérie étaient trop grandes pour Emilie. Déçue par cette poupée que je n’avais pas choisie et qui ne pouvait pas porter les vêtements du magazine, déçue enfin par l’inconstance de ce magazine dont la publication s’est arrêtée après 3 numéros, j’ai bien vite remisé mon Emilie au grenier. Ça n’est que lorsque j’ai commencé à m’intéresser pour aux poupées à trousseau, il y a quelques années, que j’ai le ressortie des étagères où elle prenait la poussière.

* prix actualisé en tenant compte de l’inflation mesurée par l’INSEE.

Sources : Les poupées de Modes & Travaux, des poupées de magazine (Elisabeth Chauveau, Elyane Jamard-Lacroix et Annick Buchy – 2016) et Les poupées de Modes & Travaux (Samy et Guido Odin – 1996).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.