Sophie – Birgé – 1966-1967

Poupée Sophie Birgé
Les deux Sophie

Nous vous présentons aujourd’hui Sophie, l’aînée d’une série de poupons Birgé qui se sont succédé dans les années 1960.

Nous possédons deux exemplaires de ce bébé depuis une quinzaine d’années environ. Anecdote amusante, nous avons adopté ces deux poupons le même week-end… mais sur deux brocantes différentes… dans deux villes différentes de région parisienne !

Madame POROT nous apprend en page 23 de son livret consacré aux poupées Birgé, que ces nouveaux nés tout en plastisol ont été dévoilés au public pour la première à l’occasion du Salon International du Jouet de Paris en 1966.

Ces poupons mesurent 42 cm et sont entièrement montés par emboîtement. Ils ont les yeux dormeurs et des cheveux implantés courts à mi-longs. Ils sont parfois coiffés de couettes ou d’une choupette sur le sommet du crâne.

On trouve ce modèle de nouveau-né dans divers catalogues de revendeurs dès Noël 1966 et tout au long de l’année 1967.

Bébé Birgé brun
Sophie, la brune….

Ce bébé s’appelle alors le plus souvent Sophie mais on le croise également sous le nom de Sandra puis de Céline aux Galeries Lafayette, ou encore d’Isabelle au catalogue Maman Bébé de 1967. Les prénoms variaient-ils au gré des habillages ou de la fantaisie des revendeurs ? Difficile à dire sans plus d’occurrences de ce poupon dans notre documentation.

Nos deux poupons portent ce premier moule de tête. L’une a les cheveux blonds (malheureusement raccourcis sur le devant par une apprentie coiffeuse), l’autre bruns mais elles ont toutes deux les yeux bleus. Adoptées nues, nous n’avons malheureusement pas encore réussi à retrouver leurs vêtements d’origine.

bébé Birgé blond
… et Sophie la blonde

Elles sont marquées dans la nuque :

426 référence de matrice (1 lettre)

(A pour la brune ; G pour la blonde)

et dans le dos :

BIRGE
FRANCE

A partir de 1968, le poupon nouveau-né de chez Birgé se voit doté d’un nouveau moule de tête à la large bouche souriante… et de nouveaux prénoms, par exemple Katline pour les Galeries Lafayette ou Clotilde pour le Bon Marché mais nous n’avons encore jamais croisé cette variante « en chair et en os ».

La même année, le catalogue Maman Bébé présente comme nouveauté un bébé Birgé prénommé Claire qui ressemble pourtant beaucoup à ses aînées…

En revanche, à partir de 1969, plus de trace d’un quelconque bébé Birgé dans les divers catalogues que nous avons pu consulter.

poupées Birgé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.