Poupée mystère #22

poupée Gégé F6B

Annie est une poupée Gégé qui apparaît pour la première fois en 1969 et figure dans les catalogues Gégé jusqu’en 1972.

Dans une brochure commerciale Gégé Flash Informations Nouveautés 69, il est indiqué qu’Annie est une poupée parlante mécanique à tirette qui prononce plusieurs phrases (Bonjour maman, j’ai une jolie robe, donne moi un bonbon, regarde mes beaux cheveux) et fait entendre un joyeux rire enfantin.*

Les poupées que nous vous présentons aujourd’hui correspondent en tous points à cette description… au détail près que leur corps perforé ne renferme aucun mécanisme ! Mais alors qui sont elles ?

Comme Annie il s’agit de poupées articulées de 45 cm. Leur tête et leurs bras sont en vinyle ; leurs corps est en polystyrène perforé et leurs jambes sont en polyéthylène. Elle sont entièrement montées par emboîtements.

Elles sont marquées dans la nuque :

Gégé

F6B

Et dans le dos

CAC6

MADE IN

FRANCE

Elles ont de longs cheveux implantés et des yeux dormeurs. L’une a les cheveux blonds, l’autre châtains ; elles ont toutes les deux les yeux bleus.

En préparant cet article, nous étions convaincues d’avoir deux Annie qui auraient perdu leur tirette et seront donc devenues muettes.

Sauf, qu’en observant la cavité du corps à travers les perforations, quelle surprise de découvrir ni chez l’une, ni chez l’autre le moindre vestige de mécanisme, pourtant volumineux à l’origine. Ces poupées n’ont jamais parlé car il nous semble très improbable que ces deux poupées achetées à des mois et des kilomètres d’intervalle aient subi la même « ablation de la boîte à voix » par leurs précédents propriétaires respectifs. D’autant plus que pour accéder à l’hypothétique mécanisme, il convient de retirer 5 vis étroitement logées dans leur goulottes de plastique, une opération qui requiert une certaine détermination.

Qui sont-elles dans ce cas ? Sans doute des « séries spéciales » vendues à petit prix dans un circuit de grande distribution mais nous ne les avons pas encore croisées en catalogue.

Si Annie était vêtue d’une robe courte proposée en coloris assortis, nous n’avons aucun moyen de savoir quelle tenue pouvaient porter ces mystérieuses poupées à l’origine.

La poupée blonde porte des boucles d’oreille. Font-elle partie de sa tenue d’origine ou bien ont-elle été ajoutées par une apprentie styliste ?

*Source : Gégé ou les ateliers ligériens du Père Noël de Bernard Besson.

Un commentaire sur « Poupée mystère #22 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.