Valérie – Magazine Lisette – 1967-68

Lisette était un magazine pour les fillettes édité par les éditions Montsouris de 1921 à 1973 avec une brève interruption pendant la seconde guerre mondiale.

Au cours de ces quelque cinquante années, le magazine a proposé plusieurs poupées et des patrons spécialement conçus pour la confection du trousseau de la demoiselle.

Dans les années 60, les poupées proposées étaient de marque Gégé.

Valérie du magazine Lisette – 1967-68

Ce soir, nous allons faire la connaissance de Valérie qui remplace Lisette (une autre poupée Gégé) à partir de 1967.

Valérie est une poupée de 40 cm dont la tête est en PVC et le reste du corps en polyéthylène. Ses bras sont élastiqués et sa tête et ses jambes sont emboîtées.

Elle est marquée CD7V dans la nuque et Gégé AL6 modèle déposé en cercle dans le dos.

Valérie, une poupée Gégé de 40 cm

Ses cheveux mi-longs sont implantés et ses yeux sont dormeurs ; ses sourcils classiques sont dessinés d’un seul arc-de-cercle.

Valérie rêve de la découverte au hasard d’un vide-grenier de l’un des « patrons modèles » commercialisé pour elle par les éditions Montsouris en 1968.

Avec ces patrons vendus prédécoupés en pochette, les petites couturières pouvaient fabriquer toute une garde-robe pour leur poupée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Valérie – Gégé – 1974

Valérie est une poupée Gégé marcheuse de 44 cm marquée dans la nuque Gégé BS5B et dans le dos CAB 6-7 breveté tous pays Gégé.

Valérie Gégé 

A la fin des années 1970, plusieurs poupées marcheuses de la même taille, avec le même moule de tête et le même corps ont coexisté. On peut ainsi citer Maryline,  Patricia ou encore Rosine.

Seules la tenue qu’elles portent, leur coiffure ou leur maquillage permettent de  distinguer ces poupées.

La tête et les bras de Valérie sont en vinyle ; son corps et ses jambes sont en polystyrène.

Ses cheveux mi-longs sont implantés et ses yeux sont dormeurs ; ses sourcils sont modernes (dessinés de trois traits).

Valérie, une marcheuse de 1974

La tenue de Valérie est composé d’un pantalon imprimé avec poches contrastées, d’un pull court et de mocassins de marcheuse noirs. Cette tenue était déclinée en plusieurs coloris.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Question d’identification – 7

Mais qui est donc cette grande poupétendre Clodrey-CEJI de 55 cm ?

Un moule de tête inconnu pour le moment – Photo : collection particulière

Cette jolie poupée rousse est marquée dans la nuque : Clodrey made in France 2020 7328 (ou 7388).

Elle ne peut donc pas être antérieure à 1973.

Sa tête et ses membres sont en vinyle ; son corps est en jersey blanc bourré.

Une grande poupétendre – Photo : collection particulière

Ses cheveux implantés sont mi-longs et roux. Ses yeux dormeurs sont noisette et ses sourcils vol d’oiseau.

La poupée présentée n’est pas vêtue d’origine.

J’ai feuilleté à plusieurs reprises le catalogue Clodrey-CEJI de 1973 et je n’ai trouvé qu’une poupée qui pourrait correspondre. Elle figure à  côté de Laurent et s’appelle Valérie. C’est aussi une poupétendre.

Mais elle tourne la tête. On ne la voit pas de face et je ne peux pas comparer le visage de mon inconnue à celui de Valérie.

En revanche, la taille, les mains et la longueur des cheveux sont les mêmes chez ma poupée et chez Valérie de 1973.

Il me faudrait retrouver Valérie sur un autre catalogue, dans une autre position afin que je puisse comparer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Valeria – Effe Franca – 1976 à 1979

Une fois n’est pas coutume ; c’est une poupée italienne que je vous présente aujourd’hui.

DSC_0081
Valeria – une poupée au très joli visage – Photo : collection particulière

Valeria est une poupée de 48 cm à mécanisme Lamp Pavia made in Italy relié à la bouche et aux bras : elle riait quand on lui lavait les mains ou quand on lui brossait les dents grâce à des contacts métalliques placés dans les mains et derrière ses dents .

DSC_0084
Des contacts métalliques sous les dents – Photo : collection particulière

et dans ses mains.

DSC_0082
Des contacts métalliques dans ses mains – Photo : collection particulière

Cette originale poupée à fonction devenue Valérie pour la France était présentée dans une publicité à la télévision :

Et aussi dans une publicité dans des magazines pour enfants :

Numérisation_20170310
Valérie, une poupée Effe Franca qui aimait faire sa toilette – Image : collection particulière

Valeria est marquée sur la collerette à l’intérieur du corps 60.24, dans la nuque et dans un rectangle EFFE bambola Franca.

Son corps est en maille synthétique bourré d’un bloc de mousse abritant le mécanisme. Sa tête et ses membres sont en vinyle.

DSC_0080
Valéria – Photo collection particulière

Ses yeux dormeurs sont bleus, ses cheveux implantés sont blonds et frisés.

DSC_0085
Valeria qui a perdu sa tenue d’origine – Photo : collection particulière

En 1976 et 1977, Valeria était vêtue d’une robe bleue à carreaux ; elle portait églement un panty blanc, des chaussettes blanches et des chaussures noires (comme sur la publicité).

En 1977, sa robe (la même) pouvait être rose à carreaux ; en 1979 sa robe bleue était imprimée de carreaux plus petits.

Elle avait un noeud dans les cheveux assorti à la robe.

Elle était vendue avec sa brosse à dents, son éponge et sa serviette de toilette

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aline – Clodrey Ajena – 1984

dsc_0193-1
Aline – Un joli visage Clodrey – Photo : collection particulière

Aline est l’une des quatre poupées chanceuses que je vous ai présentées, à mon retour de chez Emmaüs, le 26 février dernier.

Aline est une poupée à système électrique (japonais Ozen  à disques ouverts pour la parole et italien Ceccon pour la marche).

Le catalogue de 1984 la présente comme marchant, parlant et chantant quand on frappe dans les mains.

Aline mesure 46 cm, a des yeux dormeurs marrons et des sourcils classiques (et non vol d’oiseau comme ses aînées de la marque Clodrey distribuée par la CEJI).

Sa tête et ses bras emboîtés sont en plastique souple ; son corps et ses jambes également emboîtées sont en plastique dur.

Ses cheveux bruns implantés sont courts avec seulement deux longues mèches pour lui faire des tresses.

dsc_0194
Deux longues tresses pour cette jolie poupée – Photo : collection particulière

Elle est marquée dans la nuque : 7415 2018 Clodrey. Son moule de tête est aussi celui de Murielle.

Elle est ici vêtue d’origine sans son écharpe qu’elle a perdue. Sa tenue est portée, dans le catalogue Ajena de 1984, par sa soeur Valérie qui parlait et chantait seulement.

dsc_0195
Aline en tenue d’origine – Photo : collection particulière

A l’intérieur de ses chaussures de marcheuse, se trouvent deux plaques de plastique rouge marquées Ceccon.

Rendez-vous sur Hellocoton !