Mary Poppins – Clodrey – 1964-66

Sous licence Disney, Clodrey a créé une poupée Mary Poppins présente dans les catalogues de l’époque du film en deux versions. La différence ne tient qu’à l’habillement.

Le premier de ces costumes est composé d’une longue jupe rayée, d’un chemisier blanc, d’un grand manteau bleu et d’un chapeau violet. Mary est chaussée de bottes noires.

Le second consiste en une robe longue blanche à ceinture de feutrine rose et en un chapeau blanc à voilettes. Les bottes de Mary sont blanches.

Mary Poppins, une poupée Clodrey sous licence Disney – Photo : collection particulière

Mary est une poupée de 35 cm aux yeux peints marrons regardant vers la gauche. Sa très abondante chevelure brune implantée est coiffée en chignon.

Son corps est en polyflex et sa tête montée à la japonaise est en plastique très souple. Ses jambes sont emboîtées et ses bras élastiqués.

Ma Mary Poppins ne présente aucun marquage ni dans la nuque ni dans le dos, mais il existe des modèles marqués dans le dos polyflex avec le timbre.

Mary Poppins, une nounou de rêve – Photo : collection particulière

Le costume de la Mary Poppins présentée est incomplet. Je pense qu’il s’agit plutôt du modèle à jupe rayée car le chemisier allant avec la jupe blanche est légèrement différent.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les adoptées de Noël 2017

Elles sont trois à avoir partager avec nous, hier soir, la veillée de Noël : Deux poupées Clodrey tout en polyflex  et une poupée Corolle.

Poupée Clodrey de 1962

Il y a tout d’abord cette grande demoiselle de 78 cm aux magnifiques yeux coucous, neuve dans sa boîte.

Et puis Colombe de 1958, dont le corps est le même que celui de Corélie de 1960.

Colombe Clodrey de 1958

Colombe qui mesure tout de même 50 cm paraît bien petite à côté de sa grande sœur qui est en réalité plus jeune qu’elle.

Deux soeurs Clodrey 

Et voici maintenant Mirabelle, une poupée Corolle de 1989 en tenue d’origine  mais sans son chapeau.

Mirabelle Corolle 1989 

Et pour se distraire pendant la soirée du réveillon, ces demoiselles avaient emmené avec elles un jeu de photos de poupées Clodrey des années 1964-70.

Des photos de poupées Clodrey 

Joël – Clodrey pour Gama – 1960

Gama (1952 – années 80) était une entreprise auvergnate d’Issoire spécialisée dans les vêtements de poupées haut de gamme.

Elle fabriquait des vêtements vendus sous la marque Caprice mais elle vendait aussi des poupées de marques connues et notamment des Clodrey qu’elle habillait et qu’elle accessoirisait, souvent de manière luxueuse.

C’était le cas du petit Joël que je vous présente aujourd’hui. Malheureusement Joël a perdu ses accessoires et je ne peux vous présenter que le baigneur fabriqué par Clodrey.

DSC_0218
Joël, un baigneur aux magnifiquees yeux coucous – Photo : collection particulière

Joël est un baigneur buveur-mouilleur tout en polyflex de 28 cm. Il est marqué dans le dos Gama Polyflex.

Son corps est percé de trous pour que sa petite maman puisse lui faire des piqûres.

Sa tête et ses bras sont élastiqués et ses jambes sont emboîtées dans son corps.

Il a de magnifiques yeux dormeurs coucous bleus et des cheveux moulés.

Joël existait dès 1958 avec des yeux dormeurs non coucous. Ses jambes étaient alors élastiquées. Cette année-là, il avait obtenu l’oscar du jouet.

DSC_0217
Joël un bébé Clodrey vendu par Gama – Photo : collection particulière

Joël était vendu dans une petite mallette, langé, un biberon attaché à sa main gauche par un ruban

La mallette contenait également une perruque et des jambes droites pour que le baigneur puisse être transformé en poupée.

Ce baigneur possédait aussi un magnifique trousseau qui pouvait être rangé dans sa petite penderie en matière plastique souple blanche à bordure jaune. Cette information m’a été aimablement communiquée par une lectrice du blog.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gamine – Clodrey – 1972

Il y a quelque temps déjà, je croyais avoir une Betty Clodrey et j’ai découvert que ma prétendue Betty était une Mimi.

Il s’agit de deux poupées au même moule de tête, le 7205 2014, de la même taille (34 cm), au corps potelé de toute petite fille.

La première (Betty) est apparue au catalogue de 1972 ; la seconde (Mimi) au catalogue de 1974. Cette même année, Betty s’appelle désormais Babette.

La différence se situe dans leurs mains ; celles de Betty ont une pose classique tandis que celles de Mimi ont la même pose que celles de Marina.

Alors, il y a quelques semaines, quand j’ai vu une Betty à vendre sur Ebay, j’ai bien-sûr enchéri et j’ai remporté l’enchère.

En déballant le colis, j’ai été très surprise de découvrir une Betty grande et toute fine.

La demoiselle au sortir de son carton – Photo : collection particulière

Je l’ai examinée sur toutes les coutures.

Elle est bien marquée dans la nuque : Clodrey made in France n° 7205 2014 et dans le dos : polyflex avec le timbre.

Mais au lieu de 34 cm, elle en mesure 38 et n’a pas le corps potelé d’une petite fille. Au contraire son corps est celui d’une jeune fille.

Une poupée au corps élancé – Photo : collection particulière

J’ai alors comparé ma nouvelle poupée à celles présentées dans les catalogues de la marque.

C’est ainsi que j’ai découvert que je venais de recevoir une Gamine de 1972.

C’est une poupée en plastisol pour la tête et les bras et en polyethylène pour les jambes et le corps ; sa tête et ses membres sont emboîtés.

Ses yeux dormeurs sont bleus. Ses cheveux implantés sont courts, frisés et bruns.

Des cheveux courts et frisés – Photo : collection particulière

Au catalogue de 1972, les Gamines sont cinq ; cinq jeunes-filles aux cheveux courts et frisés : deux blondes, deux brunes et une rousse flamboyante.

Il ne me reste plus désormais qu’à trouver la robe-chasuble ou l’ensemble pantalon de la demoiselle, ses soeurs mais surtout une Betty.

En attendant, même si ce n’est pas son vêtement d’origine je la trouve très jolie dans cette tenue Clodrey haute couture :

Dans une tenue Clodrey haute couture de 1972 – Photo collection particulière
Photo collection particulière

Si je n’ai pas encore de Betty, en revanche j’ai une poupée noire au moule de tête   n° 7205 2014. Je ne sais pas comment elle s’appelle. Je ne l’ai vu sur aucun catalogue de l’époque.

Le moule de tête de Betty – Photo : collection particulière

Comme la Gamine présentée ci-dessus, cette poupée mesure 38 cm et a un corps fin de jeune-fille.

Une poupée à la recherche de son identité – Photo : collection particulière

La demoiselle ne porte pas sa tenue d’origine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Christiane – Jolydol – 1969

Christiane a rejoint ses soeurs dernièrement à l’occasion de mon anniversaire.

DSC_0229
Un visage très frais – photo : collection particulière

Christiane est une poupée d’environ 52 cm.

Son corps et ses membres sont en polyflex et sa tête est en vinyle ; sa tête et ses jambes sont emboîtées à son corps et ses bras sont élastiqués.

Ses yeux dormeurs sont bleus, post coucous et ses longs cheveux bruns sont implantés ; ses sourcils sont classiques.

Aucun numéro de moule ne figure sur sa nuque. Elle est seulement marquée Clodrey made in France.

Elle figure à la rubrique « Clodrey » d’un catalogue de jouets sorti pour Noël 1969-70 visible sur le forum par amour des poupées. Elle était alors vendue au prix de 40 F, soit 45 de nos euros actuels.

Samy Odin la présente en page 33 de son livre Baby Boom, la suite : poupées françaises 1960-1979 comme étant une poupée Jolydol, une sous-marque de Clodrey. Une carte postale de la marque lui est consacrée. Depuis Noël 2017, je suis moi-même en possession de cette carte postale.

Christiane, une poupée Jolydol – Photo collection particulière

Elle est ici présentée en tenue d’origine (robe à cravate – désormais remplacée – et mocassins noirs) comme sur la carte postale Jolydol.

Au catalogue des Galeries Lafayette de 1967, une poupée Clodrey très semblable s’appelait Christelle et était vendue au prix de 35 F, soit environ 44 de nos euros de juin 2017. Elle était vêtue d’une robe jaune à pois roses sous un manteau rose et portait des chaussures Clodrey blanches à lacets. Elle était équipée d’un système à voix par retournement. Grâce à mes photos et cartes postales de Noël, j’ai pu noter une petite différence entre ces deux poupées : Christelle a les cheveux mi-longs coiffés avec deux couettes ou une queue de cheval haute.

Au catalogue de 1968, une poupée Christine, présentait les mêmes caractéristiques que la précédente sans le mécanisme à voix. Elle avait renouvelé sa garde-robe.

J’ai identifié la mienne comme étant une jolydol grâce à sa tenue (robe et chaussures)  très semblable à celle de la carte postale mais également grâce à quelques petites imperfections à peine perceptibles qui laissent penser que cette poupée était destinée au circuit long réservé à la sous-marque Jolydol.

Ainsi, les soudures de ses membres ne sont pas ébarbées ; elle n’a pas de vernis à ongles; son corps en polyflex n’a pas été sablé et le « made in France « gravé dans sa nuque est en lettres bâtons et non en caractères liés comme c’est le cas pour les poupées Clodrey.

Christiane a une soeur aînée, plus petite qu’elle, dans ma collection depuis déjà longtemps. Je vous l’ai présentée dans un précédent billet. Elle s’appelle Paloma lorsqu’elle est de marque Clodrey et Pamela, lorsque moins bien finie et moins bien vêtue, elle est vendue sous la marque Jolydol. Le catalogue Joueclub de 1969 présente, sous la marque jolydol, une seule et même poupée en deux tailles :

  • 47 cm, c’est Pamela vendue au prix de 35 F (soit 40 € en juillet 2017) ;
  • 52 cm, c’est Christiane vendue au prix de 40 F (soit 45 € en juillet 2017).
DSC_0231
Christiane et Paloma – Photo : collection particulière

Leur frère aîné, Mick le bébé de poche, a également eu les honneurs de ce blog.

Tous les trois ont en commun un magnifique sourire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paloma – Clodrey – 1965-67

Un magnifique sourire, c’est ce qui caractérise Paloma de Clodrey.

DSC_0258
L e sourire de Paloma

J’ai pu dater ma Paloma comme étant de 1965 ou 1966 par ses cils qui ne sont pas vol d’oiseau (ils le seront à partir de 1967 seulement) et aussi parce que ses yeux post coucous sont plus grands que ceux de la Paloma de 1967.

Paloma est une poupée de 45 cm à la poitrine naissante. Sa tête en vinyle est montée à la japonaise ; ses bras en vinyle et ses jambes en polyflex sont emboîtés sur son corps en polyflex également.

DSC_0353
Paloma, une poupée bien plantée

Elle est marquée dans la nuque « Clodrey made in France ».

Ma Paloma a de longs cheveux blonds implantés et des yeux post coucous dormeurs noisette. Elle a des sœurs aux yeux bleus et d’autres aux cheveux bruns.

DSC_0020
Paloma dans la tenue « bourrasque » de 1966

Ses chaussures ne sont ni d’origine ni Clodrey. La tenue bourrasque se composait de l’imperméable ci-dessus et de bottes blanches assorties.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Corélie – Clodrey – 1960

Corélie est sans doute l’une de mes plus anciennes poupées Clodrey.

Je l’ai adoptée sur la foire de Chatou, dans les Yvelines, il y a une vingtaine d’années.

Ses cheveux ont perdu de leur abondance d’antan, ses yeux sont rayés  et son teint s’est un peu flétri, mais elle garde malgré tout beaucoup d’élégance.

Elle apparaît pour la première fois au catalogue de 1960 et va y rester jusqu’en 1962.

dsc_0066
De magnifiques yeux coucous malheureusement rayés – photo : collection particulière

Corélie est tout en polyflex; elle mesure 52 cm.

Elle est marquée dans le dos : « polyflex » et porte le timbre de la marque.

Elle était munie d’un système à voix.

dsc_0022
Sous le timbre polyflex, l’emplacement du système à voix – Photo : collection particulière

Ses cheveux sont brin d’or et à l’origine étaient coiffés en chignon.

Sa tête et ses membres sont élastiqués. La forme de ses hanches est très particulière.

dsc_0019
Des jambes qui permettent d’identifier la demoiselle à coup sûr – Photo : collection particulière

Et voici maintenant Corélie dans une robe qui n’est pas la sienne mais qui lui va bien. Ses chaussures sont d’origine.

dsc_0214
Corélie dans sa jolie robe rose de satin rose – Photo : collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Josephine et Jessy – Clodrey – II –

Voici deux jolies poupées noires.

dsc_0099
Deux Joséphine  de 1973 dans leurs robes d’origine  – Photo : collection particulière

Ces deux poupées mesurent 37cm; elles sont tout en plastique; leur tête et leurs membres sont emboîtées à leur corps.

Elles sont marquées dans la nuque : « 7106 2016 Clodrey made in France » et dans le dos : « polyflex made in France » avec le timbre de la marque.

Elles ont les yeux noisette et les sourcils vol d’oiseau.

dsc_0101
Joséphine aux cheveux lisses – Photo : collection particulière
josephine-clodrey-tete
Joséphine aux cheveux crêpés – Photo : collection particulière

Cette poupée est apparue au catalogue en 1972 et y est restée jusqu’en 1974.

En 1972 et 1973, elle s’appelle Joséphine, qu’elle ait les cheveux crêpés ou lisses.

En revanche en 1974, il n’existe plus qu’une poupée à cheveux lisses ; elle s’appelle Jessy.

Jessy et Joséphine ont une sœur blanche au même moule de tête, Michèle, que je vous présenterai demain.

Rendez-vous sur Hellocoton !