La véritable histoire de Kiki le vrai

Le 26 janvier 1974, Koïchi Sekiguchi créait à  Tokyo, Monchichi, un drôle de petit singe tellement sympathique qu’il a fait le tour de la planète.

En France, c’est la société Ajena qui, à partir de 1979 fabrique et distribue sous licence Sekiguchi cette adorable peluche.

Pour lui donner un nom français et le différencier ainsi de ses congénères d’autres pays, la société Ajena acquiert en 1978 la marque Kiki.

Lire la suite « La véritable histoire de Kiki le vrai »

Un lapin et une souris – Nounours

Voici deux doudous de marque Nounours.

Le premier, un joli lapin en peluche acrylique orange est, en fait un hochet.

Un petit lapin orange de marque Nounours

Il est bourré de billes de polystyrène pour être tout léger et pouvait s’exprimer grâce à un mécanisme bruiteur placé dans sa tête.

Il porte une étiquette marquée Nounours.

Ce petit lapin bavard était notamment présenté au catalogue Prodij de 1975.

Une souris en salopette 

Sa copine, la souris blanche, est un peu plus jeune. Elle est du début des années 80.

On peut distinguer la différence d’époque entre ces deux petites peluches à leurs yeux. Les yeux du petit lapin en plastique imitant le verre ont une pupille tandis que ceux de la petite souris, en plastique aussi, sont tout noirs sans pupille.

La petite souris aussi porte une étiquette cousue à son corps indiquant au recto modèle déposé all new materials et au verso Nounours et le logo de la marque.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un chien en peluche à la double nationalité

Ce sympathique chien en peluche qui a vu le jour au début des années 1980 a été fabriqué en Israël.

Un bien sympathique toutou – Photo collection particulière

Il est le fruit de la collaboration de la marque israélienne Toyland et de la marque française Nounours.

Toyland made in Israël – Photo collection particulière
Avec le logo de Nounours – Photo collection particulière

Toyland est une marque israélienne dont je connais à vrai dire peu de choses si ce n’est qu’au début des années 80 elle a diffusé Monchichi de Sekiguchi, cousin de celui qu’en France nous appelions alors Kiki.

Mon désormais fidèle compagnon a 4 000 km dans ses petites pattes. il m’attendait dans un dépôt Emmaüs quand je l’ai adopté.

Il mesure environ 25 cm et est en peluche synthétique bourrée de mousse de polyurethane.

Un chien qui a fait un très long voyage – Photo collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un ours en peluche enchaîné – Nounours – A partir de 1969

Je vous présente un ours en peluche de couleur castor à l’air un peu boudeur. Autour du cou, il porte une chaîne qu’il semble avoir cassée pour s’enfuir et trouver une famille aimante.

un ours à chaîne – Photo : collection particulière

Ce magnifique ours en peluche articulé figure aux catalogue Maman-bébé de 1969,  de 1969-70 et au catalogue jouets services de 1972 en compagnie de ses frères, plus grands et plus petits ainsi que d’autres animaux.

Il y est présenté comme étant en très belle peluche homologuée crylor qualité lavable. Il existait dans les coloris blanc, castor et biche.

Jusqu’en 1968, la peluche des nounours était fabriquée en rayonne et très rarement en laine.

En 1969, le modèle de 35 cm était vendu 32,50 F (40 € de septembre 2018), celui de 45 cm : 47,50 F (58 € de septembre 2018) et celui de 65 cm : 75 F (91 € de septembre 2018).

Cet ours en peluche de 35 cm environ est de marque Nounours, la plus connue des marques françaises de peluches depuis le début des années 60.

Cette entreprise familiale fondée en 1962 à Châtillon-en-Vendelais en Ille-et-Vilaine par Jacky et Marie Dubois est devenue au fil des ans grâce à la qualité et à l’originalité de ses produits une très grosse société rachetée en 2005 par le  groupe César, une société de Saumur dans le Maine-et-Loire, à l’origine, spécialisée dans le déguisements et les masques de carnaval ; c’est la société César qui, en 1982, avait dépanné la jeune société Corolle, pour la fabrication des têtes et des membres de ses poupées.

En 1989, Nounours avait racheté Ajena et ainsi continué à diffuser Kiki.

Les ours en peluche de marque nounours des années 60-70 sont reconnaissables à leurs grands fronts, leurs petits museaux et leurs membres courts et ronds.

C’est le cas de celui que je vous présente.

Des membres courts et ronds – Photo : collection particulière

Mon sympathique nounours, récemment adopté, était équipé d’un système sonore, aujourd’hui cassé, qui lui permettait de pousser des cris.

Un grand front et un petit museau – Photo : collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !

Trouvailles du 28 avril 2018

Il y a plusieurs semaines que je n’avais pas visité mon magasin Emmaüs. J’y suis retournée hier et j’ai fait bonne pioche.

Je suis rentrée chez moi avec deux petits poupons et un chien en peluche.

Sous la garde d’un gentil toutou – Photo : collection particulière

Le poupon de de droite est Bastien Clodrey et celui de de droite est de marque Bella.

Et le joli schnauzer noir est de marque nounours ; il porte un bandana marqué Chipie, la célèbre marque pour enfants fondée à Carcassonne en 1967.

Rendez-vous sur Hellocoton !