Les vacances de nos poupées – Pâques 2019

Inspirées par les sympathiques auteurs du blog Poupées en Scènes, nous avons nous aussi décidé de sortir un peu avec nos poupées à l’occasion des vacances.

Juliette et son butin chocolaté

Nos vacances débutaient le week-end de Pâques, une chasse aux œufs s’imposait donc ! C’est Juliette qui a pris la pose car elle étrennait pour l’occasion une nouvelle tenue. Tenue de de mi-saison plutôt adaptée en ce froid matin de Pâques.

Lire la suite « Les vacances de nos poupées – Pâques 2019 »

Françoise – Modes & Travaux – 1951-60

Françoise est la première poupée à trousseau du magazine Modes & Travaux.

« Nous vous présentons Françoise que vos parents seront heureux de vous offrir pour vos Pâques si, comme nous n’en doutons pas, vous avez été sages et avez bien travaillé en classe durant ce deuxième trimestre« , c’est ainsi que le magazine annonce, en mars 1951, l’arrivée prochaine de Françoise.

67 ans plus tard, Françoise a rejoint la grande famille de nos poupées pour Pâques 2018.

Françoise, la nouvelle arrivée de Pâques 2018

La poupée présentée est bien évidemment une reproduction de la poupée des années 50, alors produite par SNF.

C’est désormais Petitcollin qui veille sur la destinée de Françoise.

Françoise, une petite-fille d’autrefois 

Françoise est marquée dans la nuque : 25 Petitcollin ® et dans le dos : made in France en cercle avec la tête d’aigle ; elle mesure 39 cm.

Autrefois en sicoïd ou en novoïd, Françoise a désormais la tête en chlorure de polyvinyle durci et le corps en polyethylène.

Françoise dans l’attente de sa garde-robe 

Comme la poupée des années 50, Françoise a la tête et les membres élastiqués.

Adoptée toute nue, Françoise vous présentera dans de prochains billets les vêtements qui seront créés pour elle d’après d’anciens patrons de Modes & Travaux publiés entre 1951 et 1960.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Marie-Françoise – Modes & Travaux – 1962-64

Je poursuis les présentations de mes quatre poupées Modes & Travaux par celle de Marie-Françoise, l’une des premières, celle de 1962-64.

Marie-Françoise – une poupée Modes & Travaux 

De marque SNF, cette Marie-Françoise est marquée dans le dos : made in France en cercle et dans le crâne :  Marie-Françoise n°2 – série 2.

Comme ses soeurs aînées, Françoise et Francette, Marie-Françoise mesure 40 cm et une silhouette de fillette. Les patrons de vêtements publiés par le magazine conviennent donc à l’une ou à l’autre de ces trois poupées.

Marie-Françoise est une poupée en polyethylène à l’exception de sa tête qui est en plastisol. Sa tête et ses jambes sont emboîtées ; ses bras sont élastiqués.

Ses yeux sont dormeurs et ses cheveux courts, à la mode des années 60, sont implantés.

Marie-Françoise en tenue d’époque

La robe de velours portée par Marie-Françoise a été cousue à la maison, sans doute d’après un patron Mode & Travaux que je n’ai pas retrouvé. Je ne peux donc pas dater cette tenue.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poupons sexués – Clodrey et Clodrey-CEJI – 2

Après les petits frères et petites sœurs, c’est au tour des derniers nés d’avoir les honneurs du blog.

La maison Clodrey en a créé plusieurs modèles. Ils mesurent tous environ 40 cm et sont tout en vinyle.

Les premiers sont apparus en 1968. Ils étaient vendus dans leur petits transats en vichy bleu ou rose.

Dernier né de 1968

Lire la suite « Poupons sexués – Clodrey et Clodrey-CEJI – 2 »

Agathe et Françoise, deux soeurs Clodrey – 1968-69

Agathe et Françoise sont deux poupées Clodrey parlantes électriques à système japonais de marque Tomy marqué dans le dos PAT P 7910.8535. 24065.25767 32629 U.K. PAT.P50385 Tomy made in Japan.

Agathe

Elles sont apparues pour la première fois en 1968 et étaient encore vendues en 1969.

Elles mesurent, toutes les deux 45 cm, ont les les yeux coucous avec des sourcils en vol d’oiseau ; elles ont le même visage, avec deux petites dents comme les derniers nés de 1968.

Françoise

Elles sont marquées dans la nuque : Clodrey  made in France.

On les différencie par leur coiffure. Agathe a de longs cheveux bruns, courts sur le dessus de la tête alors que Françoise a une mèche plus longue sur le dessus du crâne pour lui faire un chignon, un peu comme Sidonie.

Agathe en tenue d'origine
Agathe en tenue d’origine

Et peut-être ne disaient elles pas la même chose. Malheureusement, je ne peux pas vérifier car aucune des deux ne fonctionne. La seule chose que je sache est que toutes les deux prononçaient huit phrases.

Françoise en tenue et coiffure d’origine

Les poupées présentées sont en tenue d’origine, telles qu’elles figurent au catalogue Mamanbébé de 1969. Toutes deux avaient une garde-robe variée comme on peut le voir sur cette carte postale.

Pour Noël 1968, Françoise était vendue 75 F, soit 91 € de janvier 2018 et pour le Noël suivant, Agathe était vendue 89 F, soit 102 € de janvier 2018.

Agathe et Françoise ont une sœur, Églantine qui, comme elles, parle et qui, en plus, marche. Mon rêve est de la trouver au hasard d’un vide-grenier et de vous la présenter.

Edit du 27 octobre 2016 : Églantine a rejoint ses sœurs depuis quelques jours. Vous ferez bientôt sa connaissance.