Butin des 11 et 12 mai 2019

Le week-end dernier, c’est chacune de notre côté que nous avons arpenté les allées de différents vide-greniers du Sud de la France à la recherche de nouvelles poupées. Et l’on peut dire que la récolte a été bonne !

Mais tout a commencé Samedi, avec la réception de deux poupées Corolle des années 1990 commandées sur ebay. Vendues à petit prix en raison de légers défauts, les deux poupées se sont révélées très belles et dans un état très satisfaisant. Elles avaient même fait le voyage accompagnées de leur ours en peluche.

Deux nouvelles demoiselles Corolle

Nous vous les présenterons plus en détail après une séance de coiffure et d’habillage.

Le même jour, après une agréable promenade en navette maritime, je me suis rendue à un vide-grenier en bord de mer à Marseille.

Lire la suite « Butin des 11 et 12 mai 2019 »

Publicités

Nicolas – Clodrey – années 60

Dans les années 60, les enfants qui avaient la chance d’avoir la télévision à la maison attendaient chaque soir avec impatience l’arrivée de Gros Nounours et de ses deux petits amis.

Nicolas de « Bonne nuit les petits »

Diffusé un peu après 19 h ce feuilleton créé par Claude Laydu et destiné aux tout petits précédait de peu le journal télévisé.

Lire la suite « Nicolas – Clodrey – années 60 »

Mikou – Clodrey-Ceji – 1973

Ma petite famille des « poupées du monde entier » s’est agrandie lors du dernier festival européen de la poupée à Salon. J’ai adopté Mikou l’esquimaude, toute contente de rejoindre Fleur de Rosée et Magali.

Mikou l’esquimaude

Lire la suite « Mikou – Clodrey-Ceji – 1973 »

Bobby – Clodrey-CEJI – 1975

En 1975, chez Clodrey Bobby remplace Bruno de 1971.

Bobby de 1975 – Photo collection particulière

Ce sont les deux mêmes petits baigneurs de 22 cm avec la tête et les membres en vinyle et le corps en polyethylène ; seule la tête est différente.

Lire la suite « Bobby – Clodrey-CEJI – 1975 »

Une poupée Clodrey coucou dans le magazine Tintin

Au début des années 60, Tintin « le journal des jeunes de 7 à 77 ans » plutôt destiné aux garçons proposait aux petites sœurs de ses lecteurs une poupée de 42 cm vendue dans deux habillages différents.

publicité poupée Clodrey Tintin
Réclame pour Line, la poupée au regard vivant dans le magazine Tintin

Lire la suite « Une poupée Clodrey coucou dans le magazine Tintin »

Nid d’Ange – Clodrey-CEJI- 1977-78

Prêt à sortir de sa boîte

N’a-t-il pas fière allure ce joli bébé Clodrey dans sa boîte adopté à Noël 2018 ?

Nid d’Ange c’est un drôle de prénom pour un poupon  ; il a sans doute été nommé ainsi à cause de la magnifique gigoteuse dans laquelle il était vendu.

Nid d’Ange, un bébé Clodrey fabriqué en France 

La catalogue « jeux et jouets » dans lequel il était proposé en 1977-78 au prix de 199,50 F (soit 177 € au 31 décembre 2018) a préféré l’appeler Poupouce.

Un très joli poupon qui s’arrête de pleurer lorsqu’on le berce 

Nid d’Ange ou Poupouce est en fait Dodo l’enfant Do nouveauté de l’année 1974.

Nid d’Ange dispose du même mécanisme électrique de marque Ozen, breveté exclusif Clodrey en 1974, qui  faisait pleurer Dodo quand on lui enlevait sa tétine. Pour faire cesser ses pleurs, il suffisait de le bercer ou de lui rendre sa tétine.

Un mécanisme électrique breveté en 1974 pour Dodo l’enfant do

Malheureusement bien que neuf dans sa boîte, Nid d’Ange ne fonctionne plus.

Comme l’enfant Do, Nid d’Ange est marqué dans la nuque 7414 2018 Clodrey made in France ; comme lui, il mesure 52 cm, a la tête et les membres en vinyle ; son corps est un bloc de mousse de polyurethane recouvert de toile orange dans lequel est enfermé le mécanisme. Les pressions ne sont pas klikit.

Une bouille craquante 

Ce magnifique bébé a les yeux dormeurs noisette et des sourcils vol d’oiseau. Ses cheveux blonds sont implantés avec un petit détail révélateur de la fin de la grande époque Clodrey : ses cheveux s’arrêtent avant la démarcation prévue pour l’implantation, ce qui n’est pas le cas de mes deux Dodo.

Vêtu comme un petit prince 

Sous son nid d’ange bleu, mon poupon est vêtu d’une brassière blanche en nylon smockée et d’un bloomer assorti. Pour l’habiller de ce joli ensemble qui lui va à ravir, les établissements Clodrey-CEJI ont visité leurs stocks anciens et utilisé la robe et la culotte de Grande Soeur, telle qu’elle était présentée au catalogue Jouéclub de 1968-69.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mick, Mickette et Miquette – Clodrey – De 1965 aux années 80

Mick, le premier bébé Clodrey de Catherine Refabert, est né en 1965. C’est un « bébé de poche« , une marque déposée à l’INPI par la société des poupées Clodrey le 7 janvier 1965. Renouvelée le 6 décembre 1979, cette marque n’est aujourd’hui plus en vigueur.

Il a obtenu, cette même année, l’oscar du jouet et a été élu « meilleur jouet » par Loisirs Jeunes.

On peut le voir aussi ici.

Je vous ai présenté ce premier Mick il y a quelque temps déjà.

Mick de 1965 dans l’une de ses nombreuses tenues

C’est un bébé à trousseau de 29 cm disposant d’une très abondante garde robe relativement onéreuse. En effet, alors que Mick en chemise était vendu 20 F, ses coffrets de vêtements coûtaient de 9,90 F à 18,50 F.

Sa tête et ses membres sont en plastique très souple ; son corps en tissu bourré fermé par un zip et terminé à l’encolure par une dentelle pouvait être bleu ou rose, peut-être s’agissait-il de distinguer ainsi des Mick garçons de Mick filles, d’autant qu’il existait des tenues de garçons et des tenues de filles.

Ses yeux sont post coucous et il n’a pas de sourcils.

Il est marqué dans la nuque « Bébé de poche déposé ».

En 1969, un nouveau Mick voit le jour. Il mesure toujours 29 cm et son corps reste le même. En revanche son visage et ses membres changent.

Mick de 1969

Comme toutes les poupées et poupons Clodrey créés à partir de 1969, il porte un numéro de moule. Il est marqué dans la nuque Clodrey made in France 14 6922 B.

Ses yeux sont post coucous avec de longs cils et ses sourcils sont vol d’oiseau.

Des yeux post coucous bordés de longs cils

Comme son prédécesseur, Mick de 1969 est un bébé à trousseau.

Ce nouveau Mick a une soeur Mickette marquée dans la nuque Clodrey 2012 6921 ; elle a de longs cheveux et son corps est en tissu blanc. C’est également un bébé à trousseau. Elle a le même visage que Marina.

La voici au catalogue :

 

Mick présente Mickette –
Mick et Mickette Clodrey

En 1972, la marque Clodrey appartient désormais à la Compagnie Générale du Jouet (plus connue par son acronyme CEJI). Mick et Mickette ont disparu du catalogue.

Un couple de petites poupées de 30 cm les remplace. Ce sont Eric et Fanny. Ils figurent au catalogue de 1972 consultable sur le forum par amour des poupées. Ce sont des « poupétendre« .

Eric de 1972

Eric et Fanny sont marqués dans la nuque Clodrey made in France 7202.

Leurs membres, tout à fait similaires à ceux du deuxième Mick, et leur tête sont en vinyle. Leur corps en mousse de polyurethane est recouvert de jersey de couleur vive (bleu pour Eric et rose pour Fanny).

Leurs cheveux, courts pour Eric et longs pour Fanny, sont implantés.

Je ne sais pas si ces deux petites poupées disposaient d’une garde-robe, proposée séparément. Ils étaient vendus vêtus d’une simple chemise.

L’année suivante, ils sont à nouveau présents au catalogue mais ils ont changé de prénom et s’appellent désormais Mick et Miquette. Attention à l’orthographe du prénom de cette petite poupée qui n’est plus la même que celle du prénom de la poupée de 1969.

Leurs chemises blanches en 1972 sont imprimées en 1973. A ce détail près, Mick et Miquette sont strictement identiques à Eric et Fanny.

En 1976, Mick et Miquette sont encore commercialisés. Cette année-là, la publicité nous apprend qu’on peut leur acheter des vêtements spécialement conçus pour eux.

Miquette a conservé le même visage qu’en 1972-73 ; en revanche Mick est désormais un bébé joufflu à la bouche percée pour lui permettre de sucer son pouce. Sa nuque porte le n° de moule 2018 7608.

Mick de 1976

Mick et Miquette sont des bébés tendres de 28 cm au corps en jersey blanc bourré. Leur tête et leurs membres sont en vinyle.

Très appréciés des petites filles, Mick et Miquette ne disparaissent pas lors du rachat de la marque Clodrey par Ajena en 1982. Ils changent seulement de prénoms.

Pour Noël 1982, ils deviennent Bonbon et Sucette et disposent d’une très abondante garde-robe.

Ce sont maintenant des bébés très souples et très doux au corps en orlon recouvert de toile blanche. Leurs cheveux sont aussi plus soyeux.

Sucette de 1982 dans sa tenue de présentation

Rendez-vous sur Hellocoton !