Sevrine – Clodrey -1969-70

Sevrine est une poupée Clodrey dont je connaissais l’existence grâce à un catalogue de grossiste mais à défaut de photo, je ne savais pas à quoi elle ressemblait.

Parmi les photos et cartes postales Clodrey reçues à Noël, figure justement Sevrine.

La carte postale de Sevrine (recto) – Collection particulière
La carte postale de Sevrine (verso) – Collection particulière

C’est ainsi que j’ai pu identifier cette jeune fille adoptée récemment à Emmaüs.

Sevrine – Photo : collection particulière

Haute d’une quarantaine de centimètres, Sevrine a des yeux dormeurs post coucous bleus ou noisette, des sourcils vol d’oiseau et de longs cheveux implantés blonds ou bruns.

Elle est marquée dans la nuque : Clodrey 18 6934 et dans le dos : polyflex made in France avec le timbre.

Sevrine aux yeux noisette – Photo : collection particulière

Son corps et ses jambes emboîtées sont en polyflex ; sa tête emboîtée et ses bras également emboîtés sont en vinyle.

La poupée présentée est vêtue d’origine mais il lui manque probablement son manteau et, bien-sûr, ses chaussures.

Sevrine aux yeux bleus – Photo : collection particulière

Sevrine était vendue 35 F par les détaillants en 1970, soit 38 € au 28 février 2018.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Nouvelle visite à Emmaüs

Comme d’habitude, ma visite mensuelle chez Emmaüs a permis à de pauvres poupées abandonnées d’avoir à nouveau une maison.

Une belle récolte – Photo : collection particulière

Elles sont quatre.

Vous reconnaissez tout devant un bébé Gégé dont le visage rappelle les Carina.

Et derrière, vous apercevez une belle brochette de Clodrey première génération.

A droite, Sevrine marquée dans la nuque 18 6934. Ses yeux post coucou sont noisette. Sa soeur aux yeux bleus l’attend à la maison. Elle est vêtue d’origine.

A gauche, la jolie Sidonie parfois aussi appelée Sonia.

Et enfin au centre, la plus vieille de toutes, une poupée sans prénom attribué mais vendue avec le slogan : « poupée coucou qui vous suit des yeux« .

Une brochette de Clodrey et un bébé Gégé – Photo : collection particulière

Comme elles sont très bavardes, elles sont parties de chez Emmaüs avec un jeu de téléphone des années 70-80 qu’elles vont devoir tester.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un beau dimanche de brocante – 1er octobre 2017

En ce 1er octobre 2017, se tenait à Salon-de-Provence, le traditionnel Antic Toys.

L’affiche du salon

Il y avait de très beaux jouets et de très jolies poupées à acheter ou tout simplement à regarder pour le plaisir des yeux.

Je me suis fait plaisir avec quelques objets sympas.

Mon butin provençal. Photo : collection particulière

De gauche à droite, une Mary Poppins de Clodrey, une Clodrey aux yeux post-coucous marquée 18 6934, Pam Corolle, un pantin Gégé, des vêtements, des chaussures Bella et des catalogues Corolle.

350 km plus  loin, dans le Sud-Ouest, une très grande brocante était annoncée.

Au final, peut-être en raison du temps maussade, elle s’est révélée moins importante que prévue, mais malgré tout les affaires étaient au rendez-vous.

Que de Corolle ! Photo : collection particulière

Bébé Chéri Corolle de 2008, un mannequin Bella, des mini Calins, une mini Corolline de Corolle, Zouzou lapin de Corolle et un babicorolle de 2016.

Et en repartant, j’ai trouvé quelques exemplaires du magazine Benjamin de 1940 qui proposait une poupée à trousseau, Jamine. Quelqu’un connaît-il cette poupée ? A quoi ressemblait-elle ?

Jamine, la poupée du magazine Benjamin de 1940 – Photo : collection particulière

Rendez-vous sur Hellocoton !