Nicolas a retrouvé Pimprenelle

Faire-part de retrouvailles

Nicolas a l’immense joie de vous faire part du retour à ses côtés sur nos étagères Clodrey de sa sœur Pimprenelle.

Pimprenelle et Nicolas à nouveau réunis


Celle-ci hospitalisée depuis de longs mois pour de multiples maux est enfin guérie :

  • ses pieds de feutrine blanche étaient mités ; ils ont été refaits à l’identique
  • la pauvrette avait aussi perdu beaucoup de ses cheveux de laine jaune au cours de ces cinquante-cinq dernières années ; elle a dû subir une réimplantation partielle. Comme en restauration archéologique, la différence de couleur permet de distinguer les cheveux d’origine des ajouts récents. Il aurait été de toutes façon trop compliqué de recréer la teinte exacte et pas question pour nous de remplacer les cheveux encore existants ;
  • son bourrage composé de déchets textiles divers était en trop mauvais état pour être nettoyé et réutilisé. Il a donc été remplacé par de la laine de mouton douce et légère. Au moment de choisir le matériau à utiliser, la laine nous a semblé moins anachronique que le rembourrage moderne en fibre de polyester.

Pour rentrer à la maison Pimprenelle a revêtu sa chemise de nuit en vichy rose et blanche d’origine intacte et son panty blanc dont l’élastique a dû être remplacé.

Sans attendre Nounours, ils vous souhaitent « Bonne nuit les petits ».

2 commentaires sur « Nicolas a retrouvé Pimprenelle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.