Mon petit garçon – Corolle – 1989

Voici mon petit garçon, un poupon sexué de 1989.

Mon petit garçon, un baigneur sexué garçon – Photo collection particulière

Ce petit bonhomme de 38 cm, tout en vinyle, aux cheveux gravés et aux yeux dormeurs gris, est marqué dans la nuque :  Corolle 89/3 M 14.

Le voici maintenant en habit d’origine :

Mon petit garçon dans son pyjama d’origine – Photo collection particulière

Et maintenant je vous présente un baigneur mystérieux.

Il s’agit du même baigneur que le précédent, marqué exactement comme « mon petit garçon » de 1989.

dsc_0125
Sans aucun doute, la tête de mon petit garçon de 1989 – Photo : collection particulière

Le seul hic, c’est que mon second poupon n’est pas sexué, alors que « mon petit garçon » est un poupon sexué garçon vendu en page 23 du catalogue de 1989, à côté de « ma petite fille », un poupon sexué fille au moule de tête différent de celui de « mon petit garçon ».

dsc_0126
Un poupon non sexué marqué Corolle 89/3 M 14 dans la nuque – Photo : collection particulière

Je ne connais donc pas l’idendité précise de ce second baigneur spécialement conçu pour le bain comme son jumeau sexué, mais il ne peut pas s’agir de « ma petite fille » comme j’ai pu le lire ici et là sur le net. Il n’a rien du tout entre les jambes (et j’ai bien vérifié) et ne porte pas du tout le moule de tête de « ma petite fille ».

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.